M972.81.10 | Attaque contre Saint-Charles

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Estampe
Attaque contre Saint-Charles
Lord Charles Beauclerk (1813-1842)
1840, 19e siècle
Encre et aquarelle sur papier - Lithographie
17.3 x 26.6 cm
Don de Mr. Louis Mulligan
M972.81.10
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Estampe (6570) , événement (534) , Histoire (951)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Même si 800 patriotes avaient repoussé les troupes britanniques à Saint-Denis, les forces britanniques, comme l'illustre cette estampe, disposent d'une plus grande puissance de feu. Le 25 novembre, à Saint-Charles, les forces britanniques défont les patriotes, forçant bon nombre de leurs chefs à s'exiler aux États-Unis.

Source : circuit web '1837-1838 : Les lendemains' de Brian J. Young, Université McGill (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Les forces britanniques et leurs troupes bien armées jouissent d'un net avantage sur les patriotes, qui n'étaient pas bien armés et qui étaient commandés par des chefs sans expérience militaire.

  • Saint-Charles est situé à quelque 10 kilomètres de Saint-Denis. Wetherall y est arrivé en longeant le Richelieu depuis Chambly, tandis que d'autres troupes britanniques avançaient le long de la rivière depuis Sorel. Les patriotes ont ainsi été pris en tenailles.

  • Quand

    La bataille éclate le 25 novembre 1837 et donne lieu à de violents corps à corps. Quarante patriotes sont tués, alors qu'on ne dénombre que trois morts au sein des troupes britanniques.

  • Qui

    Outre le déséquilibre des forces en jeu, les patriotes manquent d'armes et affichent une grande inexpérience en matière de leadership militaire. Beaucoup de leurs chefs, dont Papineau, s'exileront aux États-Unis après la bataille.