M972.123.11 | Coiffe de deuil avec voile

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Coiffe de deuil avec voile
Vers 1904, 20e siècle
10 x 94 cm
Don de Mme Armand Mathieu
M972.123.11
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Coiffe (14)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Cette coiffe de veuve a dû être portée quelque temps après le décès du mari. En effet, la couleur blanche agrémentant le noir sur le ruban indique vraisemblablement qu'il ne s'agit pas d'une coiffe de grand deuil.

Au XIXe siècle, les tenues de deuil sont très codifiées. La première phase, dite « de grand deuil », est très austère : seuls le crêpe et le noir sont autorisés. Après cette période, la sévérité des vêtements s'atténue et des détails d'ornementation ainsi que de nouvelles couleurs sont petit à petit réintroduits.

Environ deux ans après le décès commence alors la période de demi-deuil et, après six mois, les vêtements et accessoires gris, lilas, violet, ou noir et blanc sont jugés adéquats. La reine Victoria (1819- 1901) influence fortement son époque en portant le deuil de son mari depuis l'âge de 42 ans jusqu'à la fin de sa vie. Toutes les femmes n'ont évidemment pas les moyens de s'habiller selon les règles de l'étiquette, qu'elles soient en deuil ou non.

  • Quoi

    Le crêpe, tissu de soie, a symbolisé le deuil pendant des siècles.

  • La longueur de la voilette indique s'il s'agit d'une coiffe d'intérieur ou d'extérieur. En effet, les coiffes d'intérieur ont une voilette plus courte.

  • Quand

    Ce type de coiffe de deuil pourvue d'une pointe en « V » à l'avant a été très populaire entre les années 1820 et 1900.

  • Qui

    Seule une minorité de femmes ont les moyens de porter des vêtements de deuil à la dernière mode et d'acheter dans des boutiques spécialisées.