M970.26.48.1-2 | Chaussures

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Chaussures
Eaton Canada
Vers 1885, 19e siècle
10 x 6 x 23.5 cm
Don de T. Eaton Co. Ltd.
M970.26.48.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Chaussures (39)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Depuis le début du XIXe siècle, les chaussures pour femmes étaient habituellement dépourvues de talons. Mais dans les années 1870, la chaussure se dote d'un élégant talon bas.

Le talon bas de cette chaussure était appelé un «talon Louis », en référence à Louis XIV, le Roi Soleil, qui adorait danser. Le cuir de ces chaussures est un délicat chevreau traité à l'aniline, un des nouveaux colorants chimiques mis au point dans les années 1860, qui donne au cuir un aspect métallique. Seule partie de la chaussure visible sous les longues jupes de l'époque, le bout est décoré de perles métalliques noires.

Ce type de chaussures décoratives fut très populaire pendant de nombreuses années. En fait, on peut voir des chaussures semblables, avec un bout pointu modernisé, dans le catalogue de 1901 du magasin Eaton qui les offrait à 2,50 $.

  • Quoi

    Ces chaussures sont en chevreau de couleur bronze. Une courroie à bouton croise le coup-de-pied et le bout est décoré de perles noires. Le nom de « T. Eaton Company Limited, Toronto » a été imprimé en relief sur la semelle.

  • Le nom d'aucun fabricant ne figure sur les chaussures, puisqu'elles ont probablement été fabriquées exclusivement pour Eaton.

  • Quand

    Timothy Eaton a ouvert sa première boutique à Toronto en 1869. Dès les années 1880, cette petite boutique était devenue un magasin à rayons, et son catalogue de vente par correspondance permettait aux clients de tout le Canada de faire leurs achats chez Eaton.

  • Qui

    Les chaussures en disent long sur leur propriétaire, à la condition qu'on prenne la peine de bien les examiner. Cette paire de chaussures a été portée principalement à l'intérieur, peut-être avec une robe d'après-midi à l'heure du thé, étant donné que les semelles ne montrent presque aucun signe d'usure.