M967.103.3.1-2 | Appareil photo

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Appareil photo
Vers 1897, 19e siècle ou 20e siècle
11.4 x 11.4 x 15.2 cm
Don de Mrs. Violet Lefèbvre
M967.103.3.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Appareil photo (5)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Jusqu'à la toute fin des années 1880, la pratique de la photographie est essentiellement réservée à des professionnels, des curieux et des amateurs éclairés qui ne redoutent ni les émanations nocives des produits chimiques ni les longues heures passées au labo. L'introduction des appareils Kodak vient révolutionner la pratique de la photographie. Il devient alors aisé de réaliser des images soi-même, sans pour autant connaître les rudiments de la technique : « Vous appuyez sur le bouton, nous nous occupons du reste », voilà ce que promet la célèbre publicité de Kodak. C'est le début de la photographie amateur.

  • Quoi

    Créé en 1888, le terme « Kodak » est une onomatopée décrivant le bruit sec produit par le claquement de l'obturateur de ce nouvel appareil produit par la Eastman Dry Plate Company fondée en 1881. La simplicité de cet appareil photographique commercialisé par la Eastman Kodak Company contribue largement à sa popularité auprès des amateurs. Cette caméra intègre une pellicule photographique, nouveauté utilisée pour la première fois pour le Kodak no1.

  • La Eastman Kodak Company a été fondée en 1892 à Rochester dans l'État de New York. La Canadian Kodak Company s'établit à Toronto en 1899. À Montréal, il faut attendre 1902 pour se procurer du matériel ou des équipements Kodak à la Montreal Photographic Supply Co., magasin situé à l'angle des rues Peel et Notre-Dame.

  • Quand

    Disponible sur le marché de 1895 à 1913, ce populaire appareil photographique se vend environ huit dollars américains au moment de sa première commercialisation. À titre de comparaison, le prix de cet appareil correspond au salaire hebdomadaire moyen d'un ouvrier canadien en 1901.

  • Qui

    George Eastman (1854-1932) a assuré le succès de sa firme en suivant les quatre principes fondamentaux suivants : production de masse au meilleur prix, distribution à l'échelle internationale, publicité agressive, écoute des besoins des consommateurs. La société Kodak utilise des stratégies de vente persuasives, incitant par exemple les photographes à constituer une « histoire illustrée » de leur vie. Entre 1904 et 1911, elle organise même des concours et des expositions itinérantes et récompense les plus belles photos prises avec ses matériels et équipements.