M965.199.4597 | Directement sous son nez

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Dessin, caricature
Directement sous son nez
John Collins
Vers 1944, 20e siècle
Encre, crayon gras, mine de plomb et blanc opaque sur carton
38.4 x 28.1 cm
Don de Mr. John Collins - The Gazette
M965.199.4597
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637) , politique (10929)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les pertes subies par l'infanterie en Italie et en Europe dépassent largement les prévisions de l'armée. À l'été et à l'automne de 1944, le besoin de renforts devient urgent. Le recours à des soldats peu expérimentés entraîne d'autres pertes. Suite à une visite en Italie et dans le nord-ouest de l'Europe en septembre, le ministre de la Défense, le colonel Ralston, conclut que l'armée a immédiatement besoin de 15 000 hommes bien entraînés. Or, les seuls hommes disponibles appartiennent à la force recrutée pour la défense nationale en vertu de la Loi sur la mobilisation des ressources nationales (LMRN). Ces hommes sont ironiquement appelés Zombies parce qu'ils refusent de servir outre-mer. Même l'immensément populaire général McNaughton, nommé ministre de la Défense nationale en novembre, sera loin de réussir à convaincre un nombre suffisant d'hommes à se porter volontaires.

  • Quoi

    Il n'y a pas suffisamment d'hommes bien entraînés pour remplacer les soldats morts au combat ou blessés dans le nord-ouest de l'Europe et en Italie. Le moral des troupes et leur efficacité au combat s'en trouvent gravement affectés.

  • L'invasion de la Normandie le 6 juin 1944 réanime le débat sur la conscription au Canada.

  • Quand

    De 1939 au mois de juillet 1943, le rôle de l'armée canadienne fut plutôt limité. Mais le 10 juillet 1943, les troupes canadiennes entrent en Italie et elles participeront activement aux combats jusqu'à la fin de la guerre en 1945.

  • Qui

    Au Canada, 60 000 hommes sont recrutés en vertu de la LMRN.