M965.199.4063 | Prêts à intervenir

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Prêts à intervenir
John Collins
Vers 1939, 20e siècle
Encre, crayon gras et mine de plomb sur carton
38.6 x 28 cm
Don de Mr. John Collins - The Gazette
M965.199.4063
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637) , guerre (1447)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le Canada est solidement attaché à la Grande-Bretagne par les liens du sang et de la culture, comme en témoigne la visite immensément populaire du roi George VI et de la reine Élisabeth au Canada en 1939. Cette visite contribue beaucoup à renforcer la loyauté des Canadiens envers la Grande-Bretagne. Cette attitude sera très bien résumée par le chef de l'opposition conservateur, le Dr Robert Manion, qui déclare le 1er septembre 1939 : « Il ne saurait être question de neutralité pour le Canada alors que la Grande-Bretagne est engagée dans une guerre de vie et de mort. » Le Canada et d'autres pays du Commonwealth témoignent de leur allégeance à la couronne britannique en appuyant le Programme d'entraînement aérien du Commonwealth et en envoyant des troupes à la guerre.

  • Quoi

    En dessinant des membres du Commonwealth britannique en train de faire la file à la porte du bureau de recrutement de l'Empire, le caricaturiste a voulu démontrer leur loyauté envers l'Empire britannique.

  • Cette caricature a été publiée à Montréal, un important centre de fabrication de biens destinés à la Grande-Bretagne.

  • Quand

    Cette caricature a été publiée peu après le début de la guerre.

  • Qui

    Le Canada, l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et l'Australie étaient tous des membres du Commonwealth britannique.