M965.199.4061 | Il y a de la fumée dans l'air

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Dessin, caricature
Il y a de la fumée dans l'air
John Collins
Vers 1939, 20e siècle
Encre, crayon gras et mine de plomb sur carton
38.1 x 28 cm
Don de Mr. John Collins - The Gazette
M965.199.4061
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637) , guerre (1447)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

En 1939, l'industrie de l'armement au Canada est peu développée et le pays doit se tourner vers d'autres pays pour se procurer du matériel militaire. Mais les autres pays ont désespérément besoin de leur propre matériel de guerre et se procurent leurs marchandises à l'étranger. Le Canada élargit donc sa production agricole et de ressources naturelles et développe sa propre industrie de l'armement. Pour ce faire, le premier ministre King confie à l'ingénieur et politicien Clarence Decatur Howe le poste de ministre des Munitions et des approvisionnements. Howe mobilise sans tarder le gouvernement, l'industrie privée et la main-d'oeuvre pour produire des navires, des chars d'assaut, des camions pour l'armée, des véhicules blindés, des aéronefs, des munitions, des radars et tout le matériel nécessaire à l'effort de guerre. L'industrie de la construction navale, par exemple, qui employait un total de 4 000 hommes avant la guerre, regroupe en 1943 une main-d'oeuvre de 126 000 hommes et femmes. En 1945, pas moins de 410 navires marchands, 487 escortes et dragueurs de mines et 3 600 navires spécialisés ont été construits.

  • Quoi

    Puisqu'en Grande-Bretagne, la production de guerre est nécessaire pour assurer la défense du pays, le Canada doit développer ses propres industries pour produire du matériel militaire.

  • C. D. Howe réunit un groupe d'hommes d'affaires aguerris du Canada qu'il invite à travailler avec lui à Ottawa pour le nouveau ministère des Munitions et des approvisionnements.

  • Quand

    Le 9 avril 1940, C. D. Howe est nommé à la tête du ministère des Munitions et des approvisionnements. Il a pour mandat d'axer l'économie canadienne sur la production de guerre.

  • Qui

    C. D. Howe convainc plusieurs des meilleurs chefs d'entreprise du Canada de travailler à titre gratuit pour le ministère des Munitions et des approvisionnements. Ils sont payés par leurs entreprises durant la guerre et sont en quelque sorte prêtés au gouvernement pour une somme symbolique.