M965.199.3206 | Les rejetons de la guerre

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Les rejetons de la guerre
John Collins
15 septembre, 1941, 20e siècle
Encre, crayon gras, mine de plomb et blanc opaque sur carton
38.4 x 28 cm
Don de Mr. John Collins - The Gazette
M965.199.3206
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637) , économie (443)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les commandes de guerre aux usines font un bond spectaculaire et passent de 60 millions de dollars en 1939 à 2,5 milliards de dollars en 1942, ce qui signifie qu'il y a du travail pour tout le monde. Nombreux sont ceux qui ont beaucoup d'argent à dépenser. Par contre, il y a peu de choses à acheter, car les usines qui produisaient auparavant des biens de consommation fabriquent maintenant du matériel de guerre. L'augmentation de la demande pour les quelques biens disponibles entraîne une forte hausse des prix , qui à son tour suscite une demande pour des salaires plus élevés. En 1939, on met sur pied la Commission des prix et du commerce en temps de guerre afin d'exercer un contrôle sur les prix et les pénuries. Lorsque l'inflation commence à s'emballer en 1941, la Commission obtient carte blanche pour mettre en application des contrôles des prix et des salaires. Le gouvernement incite fortement la population à se procurer des obligations de la Victoire, encourageant les gens à épargner jusqu'à la fin de la guerre lorsque les biens de consommation seront de nouveau disponibles.

  • Quoi

    La caricature de John Collins illustre le désarroi du Canadien moyen alors que les salaires et les prix continuent de grimper. L'inflation est un véritable fléau. De septembre 1939 à octobre 1941, le coût de la vie augmente de 17,8 %. D'octobre 1941 à avril 1945, il grimpe de 2,8 %.

  • Le contrôle de l'économie canadienne repose maintenant en grande partie entre les mains d'Ottawa. Une petite indemnité de vie chère contribue à maintenir un équilibre entre les salaires et les prix.

  • Quand

    Une rigoureuse politique de contrôle des prix et des salaires entre en vigueur le 1er décembre 1941.

  • Qui

    Un économiste réputé, Donald Gordon, est nommé par le gouvernement à la tête de la Commission de contrôle du change étranger en 1939. En 1941, il devient président de la très puissante Commission des prix et du commerce en temps de guerre.