M930.50.7.572 | Théâtre comique

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Gravure
Théâtre comique
John Henry Walker (1831-1899)
1850-1885, 19e siècle
34.2 x 26.7 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M930.50.7.572
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Estampe (6570) , publicité (407) , Signe et symbole (2417)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Une activité moins exclusive que d'autres, le théâtre s'adresse tout de même aux élites, d'abord et avant tout. Montréal en 1825 puis Toronto en 1834 se dotent chacune d'un Theatre Royal, terme dont on désigne les théâtres à l'époque, selon la tradition britannique. Le répertoire des théâtres est majoritairement anglophone, tout comme les acteurs et le public. Une soirée au théâtre comporte alors plusieurs parties : d'abord une pièce jouée en plusieurs actes, puis un spectacle de chansons et parfois une farce ou un pantomime très visuel, joué en un acte. Le prix d'entrée est déterminé par la localisation et le confort des places offertes. Le prix varie aussi en fonction des personnes qui composent le public. Les soirs où le gouverneur ou un autre invité de marque est présent, le prix des places double !

References
Raymond Montpetit, « La construction des théâtres à Montréal au XIXe siècle » dans Rapport du Groupe de recherche en art populaire : Travaux et conférences 1975-1979, Montréal, Université du Québec à Montréal, 1979, p. 48-67

J.M.S. Careless, Toronto to 1918 : An Illustrated History, Toronto, James Lorimer, 1984, p. 107.

  • Quoi

    Si le répertoire présenté dans les salles de théâtre se rapporte surtout aux classiques anglais et parfois français, la comédie et le burlesque gagnent en popularité.

  • Avant la construction de théâtres permanents, les spectacles et les représentations théâtrales ont lieu un peu partout : dans les salons d'hôtel, les salles de réunion, au-dessus des tavernes ou dans des entrepôts aménagés pour l'occasion.

  • Quand

    La construction d'installations couvertes permet la tenue de spectacles durant toute l'année.

  • Qui

    Le prix des places détermine la composition du public : les loges sont réservées aux plus fortunés et le parterre, aux individus relativement aisés. Il est parfois possible que les personnes plus modestes puissent s'offrir une place dans la galerie.