M930.50.7.492 | The Globe

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Gravure
The Globe
John Henry Walker (1831-1899)
1850, 19e siècle
Encre sur papier - Gravure sur bois
16.9 x 18.7 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M930.50.7.492
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , Estampe (6570)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire
Voir les commentaires (1)

Clefs pour l'histoire

Politicien réformiste et éditeur de journal torontois, George Brown (1818-1880) suscite l'adulation chez les uns et la haine chez les autres. Ce dessin humoristique de John Henry Walker le montre incapable de résister à la tentation d'utiliser le Globe à ses propres fins déloyales. Dans sa gravure, John Henry Walker accuse George Brown d'imprimer des « mensonges » et de salir des « réputations », point de vue que partagent certains segments de la société canadienne. Mais George Brown demeure un homme de principes qui joue un rôle vital dans la naissance de la Confédération canadienne. En sa qualité de chef du Parti réformiste et d'éditeur de journal, il milite en faveur de causes comme la « représentation proportionnelle » (le « rep by pop ») et la séparation de l'Église et de l'État. Les citations qui suivent sont tirées des propos de George Brown durant les débats parlementaires de 1865 sur la question de la Confédération :

« Le peuple du Haut-Canada s'est plaint amèrement de ce que la population du Bas ait autant de représentants que lui, bien qu'il compte quatre cent mille âmes de plus, et que sa part de contribution au revenu soit de trois ou quatre louis contre un seul versé par sa province soeur. »

-- Assemblée législative, le 8 février 1865

« J'ai à peine besoin de rappeler à la chambre mon opposition continuelle et future au système des écoles confessionnelles dan la mesure où elles reçoivent des fonds publics. [...] je n'ai jamais compris pourquoi tous les habitants de cette province, quelle que soit la religion qu'ils pratiquent, n'envoient pas leurs enfants dans les mêmes écoles pour y recevoir l'enseignement ordinaire des divers niveaux d'éducation. »

-- Assemblée législative, le 8 février 1865

  • Quoi

    George Brown se sert du Globe pour critiquer la nature et les opinions d'autres dirigeants. John A. Macdonald, son rival sur la scène politique, est l'une de ses cibles. Les deux hommes s'adressent rarement la parole avant et après leurs travaux au sein de la Grande Coalition, sauf, bien sûr, pour se lancer des injures à l'Assemblée législative.

  • Ancêtre du Globe and Mail, George Brown fonde le Globe à Toronto en 1844. En 1850 quand John Henry Walker crée cette gravure, ce journal de langue anglaise est le plus puissant de l'Amérique du Nord britannique.

  • Quand

    En 1866, peu de temps après que l'accord de Confédération est conclu, George Brown quitte la politique. Il retourne au Globe, mais demeure influent dans l'arène politique canadienne jusqu'à son décès en 1880.

  • Qui

    Né en Écosse, George Brown (1818-1880) s'établit à Toronto où il devient un homme politique important, rédacteur en chef et éditeur de journal.