M930.50.5.6.1-3 | Publicité pour un corset

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Gravure
Publicité pour un corset
John Henry Walker (1831-1899)
1850-1885, 19e siècle
Encre sur papier - Gravure sur bois
23.8 x 10.7 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M930.50.5.6.1-3
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Estampe (6570) , publicité (407) , Signe et symbole (2417)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À la fin du 19e siècle, on retrouve de nombreuses publicités de corsets dans les journaux. Les fabricants de corsets doivent trouver de solides arguments pour se défendre contre ceux qui leur font ombrage en s'opposant au port du corset.

Le contenu des publicités fait appel aux préoccupations et aux désirs attribués aux femmes, tels que la beauté, l'amour et la maternité. On y retrouve souvent de petits chérubins qui rappellent des bébés roses, pimpant de santé, voire des cupidons, susceptibles d'attirer l'amour. Quel message se cache derrière ces personnages? Évoquent-ils avec modestie l'érotisme ou l'amant posant son regard sur une silhouette harmonieuse? Veut-on laisser entendre que le port du corset ne représente aucun risque pour la grossesse, pour contredire l'opinion de nombreux médecins de l'époque?

Un argument surexploité dans les publicités est celui-ci : « le corset aide la nature ». En effet, le corset amincit la taille et soutien le buste des femmes trop corpulentes ou donne du volume à une poitrine menue. Tout ce qu'une femme ayant vécu de nombreuses grossesses désire entendre...

  • Quoi

    Les publicités de corset de l'époque témoignent des vertus que certains lui prêtent.

  • L'auteur de cette gravure, l'illustrateur commercial John Henry Walker, a sans aucun doute réalisé cette illustration à Montréal, puisqu'à l'époque c'est dans cette ville que son atelier se trouve.

  • Quand

    La coiffure des femmes illustrées sur cette gravure nous permet de la dater approximativement entre 1870 et 1880.

  • Qui

    Au 19e siècle, les femmes sont habituées très jeunes à porter le corset. Aussi, il est possible que certaines soient moins sensibles aux arguments des médecins qui affirment que le port du corset est nuisible pour leur santé.