M930.50.3.48 | J. H. Walker, dessinateur et graveur sur bois

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Gravure
J. H. Walker, dessinateur et graveur sur bois
John Henry Walker (1831-1899)
1850-1885, 19e siècle
Encre de couleur sur papier - Gravure sur bois
12.1 x 8.8 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M930.50.3.48
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  divers (2917) , Impression (4091)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

C'est principalement par les annonces dans les journaux et les périodiques, de même que les feuillets publicitaires, que les commerçants et les industriels cherchent à capter l'intérêt du public et à stimuler les ventes. Sans sous-estimer l'importance du message publicitaire lui-même, la qualité visuelle des annonces acquiert de plus en plus d'importance.

Alors que la composition et la mise en page d'un texte relèvent des compétences de l'imprimeur, l'ajout d'éléments iconographiques fait appel à de nouvelles expertises. L'épanouissement de la publicité illustrée dépend des talents créateurs de spécialistes des arts graphiques, tout particulièrement des dessinateurs, des graveurs et des lithographes. À cette époque, la gravure sur bois et la lithographie sont les principales techniques utilisées pour reproduire des images en grande quantité et à prix modique. Les reproductions en noir et blanc dominent, mais graduellement, l'introduction de nouveaux procédés permet l'ajout de la couleur et d'un plus grand éventail de tonalités.

References
Source imprimée



Yves Chevrefils, « John Henry Walker (1831-1899), artisan-graveur », Annales d'histoire de l'art canadien, 8, 2 (1985), p. 178-225.

Source : circuit web 'La consommation : une passion victorienne' de Joanne Burgess, Université du Québec à Montréal (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    John Henry Walker, dessinateur et graveur sur bois, a réalisé cette annonce publicitaire pour faire valoir ses talents et attirer des clients. Walker présente l'artiste graveur comme une figure héroïque et accorde une place de choix aux outils qui sont à la base de son art.

  • John Henry Walker exerce sa profession à Montréal, effectuant seulement de brefs séjours à l'extérieur de la ville. Son atelier sera longtemps situé dans le Vieux-Montréal, près du quartier des imprimeurs et des libraires.

  • Quand

    La deuxième moitié du XIXe siècle est l'âge d'or du graveur sur bois. L'épanouissement de l'édition, de la presse et de la publicité crée une forte demande pour la gravure sur bois, jusqu'à la généralisation de la reproduction photomécanique vers la fin du siècle.

  • Qui

    John Henry Walker (1831-1899) est un des plus importants graveurs sur bois du Canada au XIXe siècle. Il produit des milliers de gravures et contribue, comme caricaturiste, à plusieurs journaux humoristiques.