M930.50.3.318 | Scène de genre

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Gravure
Scène de genre
John Henry Walker (1831-1899)
1850-1885, 19e siècle
Encre sur papier - Gravure sur bois
8.7 x 13.7 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M930.50.3.318
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Impression (4091) , Scène de genre (188)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Très tôt, les messages publicitaires ciblent la ménagère. Il s'agit très certainement d'une reconnaissance de son rôle comme gestionnaire du budget familial et de son influence lorsqu'il s'agit d'acheter un produit ou de choisir une marque de commerce. Gagner la faveur de la maîtresse de maison est d'autant plus important qu'un grand nombre de nouveaux produits sont liés directement au travail ménager : savons, levure, poli pour poêles de fonte, machines à laver, machines à coudre. Pour la convaincre d'acheter un produit, la publicité misera sur trois thèmes majeurs : la promesse d'un allégement du fardeau de sa routine quotidienne, la valorisation de la ménagère compétente et organisée ainsi que l'idéal de la mère entièrement dévouée à sa famille. Bien consommer devient une qualité essentielle d'une bonne épouse et d'une bonne mère.

References
Sources imprimées



Bettina Bradbury, Familles ouvrières à Montréal. Âge, genre et survie quotidienne pendant la phase d'industrialisation, Montréal, Boréal, 1995, p. 203-211.



Denise Helly, « Les buandiers chinois de Montréal au tournant du siècle », Recherches sociographiques, XXV, 3 (septembre-décembre 1984), p. 343-365.

Source : circuit web 'La consommation : une passion victorienne' de Joanne Burgess, Université du Québec à Montréal (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Cette illustration vante les mérites d'une nouvelle machine à laver en promettant qu'elle réduira le fardeau de la ménagère.

  • Malgré les promesses de la publicité, le progrès technologique est très lent. Les familles qui en ont les moyens emploient donc des domestiques ou confient une partie du lavage à des buanderies commerciales.

  • Quand

    La lessive est une tâche complexe qui occupe une journée entière, traditionnellement le lundi. Comme on le voit ici, il faut remplir des chaudrons d'eau, les faire chauffer sur le poêle, verser l'eau dans une grande cuve, frotter vigoureusement les vêtements, les rincer, les essorer, puis les suspendre sur la corde à linge.

  • Qui

    Vers la fin du XIXe siècle, les buanderies commerciales sont souvent tenues par des immigrants chinois. On retrouve ces établissements en grand nombre dans les principales villes canadiennes.