M930.50.3.197 | Voeu de tempérance

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Gravure
Voeu de tempérance
John Henry Walker (1831-1899)
1850-1885, 19e siècle
Encre sur papier - Gravure sur bois
10.7 x 8 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M930.50.3.197
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  divers (2917) , Impression (4091)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À la fin du XIXe siècle, la consommation d'alcool en public, jadis courante chez les personnes des deux sexes, n'était plus tolérée chez les femmes. Même si le problème de l'intempérance était présent dans toutes les classes sociales, la consommation d'alcool en est venue à être « associée à la saleté, la maladie, l'immoralité et l'ignorance - bref, au stéréotype des "dangereuses" classes inférieures. L'alcool était également associé aux hommes ; par conséquent, la femme ivrogne était considérée comme une créature particulièrement dégradée. »

Le mouvement pour la tempérance, dont un grand nombre des leaders étaient des femmes, portaient une grande part de responsabilité dans ce revirement de l'opinion publique. Formée en 1874, la première branche canadienne de la Société chrétienne de tempérance des dames (SCTD) comptait déjà plus de 9 000 membres quinze ans plus tard.

L'héritage de la SCTD est double, car l'organisme s'est attaqué à d'autres questions ayant une importance politique et sociale, dont le vote des femmes. Sa contribution au mouvement pour la tempérance a eu un impact durable : jusqu'après la Deuxième Guerre mondiale, les femmes qui consommaient de l'alcool en public étaient considérées avec mépris.

References
Cheryl Krasnick Warsh, « "Oh Lord, pour a cordial in her wounded heart": The Drinking Woman in Victorian and Edwardian Canada », dans Drink in Canada: Historical Essays, Montréal, McGill-Queen's University Press, 1993.

Source : circuit web 'À l'ombre de Lui' de Elise Chenier, Université McGill (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Voici un exemple de promesse de tempérance. Les femmes et les hommes travaillaient activement à l'élimination de l'ivrognerie, en tentant de faire signer aux Canadiens et aux Canadiennes des promesses telles que celle-ci.

  • Des hommes et des femmes de partout au Canada ont signé des promesses d'abstinence. Comme l'indique l'image au-dessus de la gravure, les femmes étaient particulièrement actives dans les campagnes antialcooliques.

  • Quand

    Cette image a été créée vers la fin des années 1800, époque où le mouvement pour la tempérance était extrêmement populaire.

  • Qui

    John Henry Walker était l'un des illustrateurs les plus prolifiques au Canada. Il a créé une grande variété d'images dans les domaines commercial et artistique.