M930.50.1.378 | Siège de repos pour dame "Bass"

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Gravure
Siège de repos pour dame "Bass"
John Henry Walker (1831-1899)
1850-1885, 19e siècle
Encre sur papier - Gravure sur bois
4.5 x 3.5 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M930.50.1.378
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  divers (2917) , Impression (4091)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À l'époque, hommes et femmes s'assoient sur des fauteuils rembourrés. Habituellement, les fauteuils avec de petits appuie-bras ou les chaises sont réservés aux dames, de façon à recevoir leurs larges jupes. Ces sièges sont associés au 17e siècle en Europe, alors qu'ils étaient munis de hauts dossiers et d'oreilles pour éviter les courants d'air. Les fauteuils à oreilles portent en anglais le nom de « fauteuil grand-père » dans les années 1880 et 1890, ou sont appelés « chauffeuses » quand ils sont placés à proximité de la source de chaleur. Il est possible que les « fauteuil grand-père » aient été baptisés ainsi à l'époque où les grandes horloges de plancher ont reçu leur nom populaire en 1878. Cette illustration montre une chaise rembourrée qui peut être éloignée du feu pour permettre à une dame de s'asseoir confortablement. Les boutons profondément enfouis soulignent les courbes et l'épaisseur du recouvrement et ajoutent à l'aspect de la garniture. Les bordures tressées et les franges sont typiques de la mode d'après 1865.

References
R. K. Symonds et B. B. Whinery, Victorian Furniture, Londres, Studio Editions, 1987, p. 205-206.

Source : circuit web 'Meubler son intérieur' de Jane Cook, Université McGill (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Cette estampe illustre une bergère « Bass » pour dame rembourrée et ornée de boutons et de glands à franges.

  • De telles chaises étaient à la mode dans les maisons bourgeoises d'Amérique du Nord à partir des années 1870.

  • Quand

    De 1825 à 1875, l'utilisation de ressorts et le recouvrement des côtés et du dossier des chaises sont à la mode. Cette épreuve d'une gravure sur bois a été tirée entre 1850 et 1899.

  • Qui

    L'estampe porte la marque «J-WALKER». John Walker était un dessinateur, un graveur et un imprimeur de Montréal.