M930.50.1.170 | Nouvelle machine à coudre Williams

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Gravure
Nouvelle machine à coudre Williams
John Henry Walker (1831-1899)
Vers 1870, 19e siècle
Encre sur papier - Gravure sur bois
17.5 x 13.7 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M930.50.1.170
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  divers (2917) , Estampe (6570)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire
Voir les commentaires (3)

Clefs pour l'histoire

La machine à coudre du tailleur français Barthélemy Thimonnier apparaît en 1830. Elle connaît diverses améliorations jusqu'à ce que le mécanicien américain Isaac Singer brevète son modèle à pédalier en 1851. En 1899, elle devient électrique.

Dans l'esprit de Thimonnier, la machine à coudre est destinée à alléger le travail de la mère de famille. Cependant, utilisée en usine, elle révolutionne la confection.

Elle favorise le développement de l'industrie de la chaussure, les machines à coudre le cuir ayant vu le jour dans les années 1860.

La machine à coudre contribue à l'essor d'un nouveau type d'activité, dans le secteur de la confection du vêtement surtout : le travail à domicile ou sweating system, payé à la pièce. À la fin des années 1860, des milliers de mères de famille travaillent chez elles. Elles en retirent un revenu dérisoire.

La Singer New Family, fabriquée en 1865, se vend à quatre millions d'exemplaires en dix-huit ans. Elle coûte toutefois entre 10 et 35 $, alors qu'un ouvrier canadien, entre 1870 et 1875, gagne 2,50 $ pour une semaine de travail de 60 heures...

Source : circuit web 'Tout nouveau, tout beau, la techno' de Jacques G. Ruelland, Université de Montréal (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    À la fin des années 1870, la manufacture de machines à coudre Williams Manufacturing Co., de Saint-Henri, utilise des machines à coudre industrielles de ce modèle.

  • Au sud-ouest de Montréal, la cité de Saint-Henri (annexée en 1905) est le plus prospère des faubourgs industriels et économiques de la métropole.

  • Quand

    Saint-Henri connaît la prospérité entre 1870 et 1940.

  • Qui

    Plusieurs centaines de femmes travaillent chez Williams Manufacturing Co. ou à la Merchant's Cotton Mill. « À l'homme, le bois et le métal; à la femme, le tissu et le vêtement. » (Un délégué ouvrier à l'Exposition universelle de Paris, 1867)