M924.1.1-3 | Modèle de traîneau

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Modèle de traîneau
Anonyme - Anonymous
Arctique de l'Est
Inuit : Inuit du Labrador
1900-1925, 20e siècle
9.2 x 13.5 x 42 cm
Don de Lady Amy Redpath Roddick
M924.1.1-3
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Modèle réduit (422)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

Les enfants observent constamment leurs aînés dont ils imitent leurs activités, apprenant en jouant les tâches qu'ils auront à accomplir une fois devenus adultes. Dès leur plus jeune âge, les enfants assument certaines responsabilités : ils peuvent coudre des moufles ou se charger d'atteler les chiens au traîneau. Ce traîneau miniature a peut-être été fait pour un enfant inuit ou encore offert à des visiteurs comme cadeau pour leurs enfants.

Clefs pour l'histoire

Les attelages de chiens étaient essentiels à la survie des Inuits, spécialement en hiver, où ils constituaient le seul moyen de transport sur la neige et la glace. Équipé d'un bon attelage de chiens et d'un traîneau, un chasseur pouvait parcourir de longues distances pour chasser le gibier et rapporter suffisamment de viande pour garder sa famille en vie. Il pouvait également déménager avec sa famille et tous ses biens pour s'installer sur un territoire de chasse plus riche. D'un autre côté, les familles qui ne possédaient pas d'attelage de chiens ne pouvaient chasser qu'à proximité du campement, et devaient souvent compter sur la générosité des autres membres de la communauté.

Ce modèle réduit représente des chiens attelés en éventail, configuration typique de l'Arctique de l'Est. La sculpture est remarquablement détaillée, reflétant l'importance du sujet. Le modèle du chien de tête comprend un harnais décoré d'un ruban en rosette rouge et blanc. Un bon chien de tête était précieux. Les Aînés inuits racontent encore des histoires de chiens de tête ayant ramené en lieu sûr des chasseurs qui s'étaient égarés.

  • Quoi

    Voici le modèle réduit d'un traîneau en bois et en métal, décoré de volutes et d'incrustations de bois, avec cinq chiens en bois. Les harnais et les traits sont en tendons. Le chasseur est également en bois, avec des joints articulés. Ses bottes et ses mitaines en peau de phoque sont attachées à lui par un harnais en corde pour éviter qu'il n'en perde une. Les vêtements de la figurine sont en coton, alors qu'en réalité, un chasseur aurait porté des vêtements en peau.

  • Ce modèle réduit provient du Labrador où il a sans doute été fabriqué.

  • Quand

    Ce modèle réduit a probablement été fabriqué entre 1900 et 1924. La décoration du traîneau et les rosettes témoignent de l'influence européenne.

  • Qui

    Nous ignorons l'identité du sculpteur inuit qui fabriqué ce traîneau, qui était sans doute destiné à la vente ou au troc. C'est Lady Amy Roddick, poète, écrivaine et bienfaitrice de l'Université McGill, qui en a fait l'acquisition en 1924, possiblement lors d'une visite au Labrador, mais elle a seulement indiqué qu'il avait été « fabriqué par un Esquimau ».