M740 | Bourse

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Bourse
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone : Anishinaabe?
1779-1817, 18e siècle ou 19e siècle
16.5 x 28.5 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M740
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Bourse (184)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Ce sac tout à fait remarquable témoigne de l'originalité avec laquelle les femmes autochtones combinaient les matières traditionnelles et européennes pour créer des objets d'une beauté saisissante. Le devant du sac est particulièrement frappant : un panneau en filet décoré de piquants de porc-épic teints représente des éclairs entourant un oiseau-tonnerre, un puissant manito du monde céleste. La bande étincelante en argent de traite, qui était peut-être à l'origine un bandeau de coiffure, reflète la lumière et est associée symboliquement à l'univers surnaturel des manitos. Le poinçon nous indique que la bande en argent a été fabriquée par l'orfèvre montréalais Charles Arnoldi. Le dos de la bourse est formé d'une étoffe de laine rayée bordée d'un ruban de soie. Le bas de la bourse se termine par une rangée serrée de lanières de peau enveloppées de piquants de porc-épic auxquelles sont fixés des cônes en tôle remplis de poil d'animal. De toute évidence, ce sac a été confectionné avec grand soin pour quelqu'un d'important, par une femme qui maîtrisait à la perfection les arts autochtones traditionnels comme la broderie en piquants de porc-épic, et qui savait intégrer les nouvelles matières acquises par le troc d'une façon innovatrice et hautement efficace.

  • Quoi

    Cette bourse combine avec beaucoup de créativité des techniques artistiques traditionnelles autochtones, comme la broderie en piquants de porc-épic, que vient rehausser l'intégration d'une étoffe de laine colorée et d'une bande en argent de traite. Celle-ci a été fabriquée par Charles Arnoldi, un orfèvre de Montréal actif entre 1799 et 1817.

  • Nous ignorons l'endroit exact où cette bourse a été fabriquée, mais d'après le style de la décoration en piquants de porc-épic et l'imagerie distinctive de l'oiseau-tonnerre, elle pourrait provenir de la région des Grands Lacs.

  • Quand

    Cette bourse date probablement du premier quart du 19e siècle, puisque c'est à cette époque, plus précisément entre 1799 et 1817, que Charles Arnoldi, l'orfèvre qui a fabriqué la bande en argent, était actif.

  • Qui

    Si l'on en juge par le style de cette bourse et l'imagerie de l'oiseau-tonnerre, celle-ci pourrait être anishinaabe.