M72 | Plateau à cartes de visite

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Plateau à cartes de visite
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone: Mi'kmaq
1875-1900, 19e siècle
2.6 x 21.2 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M72
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Plateau pour cartes de visite (1)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Partie 2 - Échanges matériels : le marché des objets du tourisme

Les Mi'kmaq trouvent dans la fabrication d'objets d'art une activité qui permet l'expression de leur identité et la recherche de formes artistiques toujours variées.

Les échanges entre Mi'kmaq et Euro-Canadiens apportent rapidement de part et d'autre leur lot de surprises et d'adaptation. La fabrication d'objets d'art devient alors pour les Mi'kmaq une activité rentable. Même s'ils échangent leurs objets décorés depuis leurs premiers contacts avec les Européens, le commerce des souvenirs et objets de curiosité prend toute son ampleur avec le développement du tourisme au 19e siècle. Les Européens veulent prendre la mesure de l'Amérique : ils souhaitent rencontrer ses premiers habitants et, si possible, se procurer quelque chose qui représentera cette rencontre. Les Mi'kmaq se mettent alors à créer des objets à l'usage des touristes européens.

  • Quoi

    Ce plateau à larges bords est destiné à recevoir des cartes de visite. Le plateau est en écorce de bouleau décorée de rubans de coton, de piquants de porc-épic et de perles de verre.

  • Bien que l'on sache qu'il s'agit d'une oeuvre mi'kmaq, on ignore son lieu de fabrication. Un plateau comme celui-ci devait être placé sur une table, dans le hall d'entrée d'une demeure cossue.

  • Quand

    On estime que ce plateau a été fabriqué entre les années 1875 et 1900, ce qui correspond à la vogue des plateaux à cartes de visite.

  • Qui

    À l'époque victorienne, au 19e siècle, les visiteurs ont l'habitude de laisser des cartes qui permettent à une maisonnée de « faire le tri » des gens qui souhaitent être reçus. Il existait une complexe étiquette concernant les occasions où les cartes devaient être envoyées et la forme que celles-ci devaient avoir.