M7062 | Bourse

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Bourse
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone : Huron-Wendat?
1901, 20e siècle
10.1 x 12.2 cm
M7062
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Bourse (184)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire
Voir les commentaires (1)

Clefs pour l'histoire

Aujourd'hui, les techniques artisanales ainsi que les matériaux se sont diversifiés et les artisans et artisanes de Wendake fabriquent toujours des objets qui évoquent la culture matérielle de leurs ancêtres. De plus, plusieurs « emprunts » à d'autres nations autochtones ont eu lieu. C'est ainsi que l'on retrouve à Wendake des capteurs de rêves ainsi que d'autres objets d'une culture pan-autochtone.

C'est le cas de ce petit porte-monnaie en phoque (matière première des Inuits) dont la fabrication (pour la revente dans les boutiques) a été popularisée dans les années 1970.

  • Quoi

    Au 20e siècle, les petites manufactures de Wendake utilisent la peau de phoque pour décorer les mocassins et fabriquer d'autres objets usuels, comme ce petit porte-monnaie.

  • Selon l'aîné Ludovic Sioui (aujourd'hui décédé), les Hurons-Wendats vont jusqu'à Rivière-du-Loup afin de chasser le phoque. Le phoque est chassé à marée basse lorsqu'il se rend sur les caps rocheux. Il devient alors facile de l'approcher pour l'abattre.

  • Quand

    La chasse aux phoques et l'utilisation de leur fourrure et de leur peau par les Hurons-Wendats et les Malécites a gagné en popularité au 20e siècle.

  • Qui

    Les Hurons-Wendats et les Malécites se partagent le territoire de Rivière-du-Loup pour pratiquer la chasse au phoque dont la peau est recherchée par plusieurs entreprises manufacturières de Wendake.