M62 | Jauge à éclisses

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Jauge à éclisses
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone: Mi'kmaq
1875-1900, 19e siècle
4.5 x 13.4 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M62
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Jauge (7)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Bien qu'il s'agisse d'objets de la vie courante, les pièces d'artisanat mi'kmaq sont décorées des motifs les plus divers, tirés de l'expérience et de la culture de leurs créateurs. Comme la majorité des savoirs de la nation, les techniques de vannerie sont transmises des aîné(e)s aux plus jeunes.

L'art de la fabrication des paniers en éclisses de bois est difficile, mais très apprécié : aux 19e et 20e siècles, les paniers mi'kmaq, savamment tressés, ont beaucoup de succès sur la côte est de l'Amérique du Nord. Ils sont d'ailleurs encore fabriqués et vendus par les Mi'kmaq d'aujourd'hui.

Cette jauge sert à uniformiser la largeur des éclisses de bois. Les éclisses sont maintenues contre des dents de métal fixées à l'extrémité de la jauge et simultanément glissées par-dessous. L'espacement des dents détermine la largeur de l'éclisse ainsi créée.

  • Quoi

    Cette jauge en bois d'acajou sculpté sert à fabriquer les éclisses de bois utilisées dans la confection des paniers. Les six dents fixées à son extrémité sont faites à partir de ressorts de montres.

  • Cette jauge provient d'une communauté mi'kmaq de Nouvelle-Écosse.

  • Quand

    Cette jauge a été fabriquée au début du 20e siècle ; elle est donc toute récente quand David Ross McCord en fait l'acquisition en 1914.

  • Qui

    Autrefois, la fabrication des paniers était une activité mixte : aux hommes revenait la tâche de tailler les éclisses de bois, aux femmes celle de tresser les paniers. Aujourd'hui, cependant, c'est une occupation pour laquelle hommes et femmes participent à toutes les opérations.