M6109 | Cirque de Montréal, prestation de M. Codet, 1812

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Affiche
Cirque de Montréal, prestation de M. Codet, 1812
1812, 19e siècle
60.4 x 48.2 cm
Don de Mr. Edward Goff Penny
M6109
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Affiche (20) , publicité (12) , Sign and symbol (252)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les populations moins fortunées peuvent également se divertir à l'occasion de la venue en ville de spectacles très visuels, haut en couleurs et généralement peu coûteux. Certaines de ces attractions sont aujourd'hui disparues. C'est le cas des panoramas, ces immenses fresques qui traitent de scènes de batailles ou de faits historiques marquants. Les curiosités vivantes exhibent aux yeux du public des phénomènes rares tels les jumeaux siamois, les sauvages de l'île de Bornéo ou la famille d'albinos de Madagascar. L'envol de ballons gonflés au gaz, qui parfois même transportent des personnes, attire les foules sur les places publiques.

Mais l'attraction la plus populaire, c'est le cirque. Il s'agit d'un spectacle très coloré et souvent exotique, qui n'exige aucune connaissance particulière de la part du public. Les propriétaires de cirque insistent à cette époque sur le caractère moral de leur divertissement afin de s'assurer des bonnes grâces des autorités religieuses.

References
Raymond Montpetit et Sylvie Dufresne, « Formes et fonctions du loisir public à Montréal au XIXe siècle », dans Rapport du Groupe de recherche en art populaire : Travaux et conférences 1975-1979, Montréal, Université du Québec à Montréal, 1979, p. 17-19.

  • Quoi

    Cette affiche révèle que la venue d'un cirque en ville n'est pas banale. Cela constitue tout un événement qui comporte de nombreuses activités, dont un défilé militaire et un feu d'artifices.

  • Spectacles ambulants, les cirques voyagent de ville en ville à l'occasion de longues tournées qui les conduisent en différents points sur tout le continent nord-américain.

  • Quand

    Au 19e siècle, les premiers cirques sont assez modestes. Au départ, il peut s'agir uniquement de l'exhibition d'un animal rare ou d'une ménagerie comptant quelques espèces d'animaux.

  • Qui

    Les cirques, comme bien d'autres types d'attractions, sont organisés par des entrepreneurs américains.