M471 | Cabane sur le Fraser, C.-B., "Le bacon est servi"

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Peinture
Cabane sur le Fraser, C.-B., "Le bacon est servi"
Vers 1862, 19e siècle
Aquarelle, gouache et mine de plomb sur papier
22.6 x 31.4 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M471
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  peinture (2227) , Peinture (2229)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

En 1860, des prospecteurs ayant participé à la ruée vers l'or du fleuve Fraser découvrent de nouveaux gisements d'or un peu plus au nord, dans la région de la chaîne de montagnes Cariboo. La seconde ruée vers l'or de la Colombie-Britannique est lancée, en plein territoire traditionnel des autochtones. Des dizaines de milliers d'hommes arrivent du Canada, des États-Unis, de la Grande-Bretagne et d'ailleurs en Europe. Plusieurs autochtones prennent part à la ruée vers l'or. Tout comme les Chinois, qui font partie des arrivants, ils oeuvrent entre autres comme guides, au transport, à la prospection et à l'approvisionnement.

De par la nature de leur travail, les mineurs sont amenés à se déplacer sans cesse. Ils forment donc une population nomade et les villes sont des lieux de séjour plutôt que d'établissement. William Hind, un artiste qui se rend dans la région à l'époque, dépeint la vie des mineurs à travers une série d'oeuvres, dont celle-ci, qui illustre un groupe d'hommes dans une cabane.

Le coût de la vie est très élevé pour les mineurs comme en témoigne la lettre d'un mineur travaillant près de Barkerville: « Toutefois, le matériel est si cher que très peu de mineurs arrivent à rester assez longtemps pour exploiter correctement leurs concessions. Je peux gagner 10 $ par jour, mais je le dépense très rapidement. La farine, les haricots, le sucre, le sel et le riz coûtent chacun 1,25 $ la livre [0,460 kg]. » (Conner, 185 : 132)

  • Quoi

    Le menu des mineurs est généralement composé de bacon, de haricots et de bannique (type de pain d'origine autochtone).

  • En 1863, William Hind écrivait à son frère concernant son séjour dans la région : « La Cariboo s'est révélée une région minière difficile à atteindre, difficile à pénétrer et injuste dans le partage de ses richesses.»

  • Quand

    La seconde ruée vers l'or, celle de Cariboo, qui débute en 1860 et s'achève en 1865, est la plus célèbre de la Colombie-Britannique.

  • Qui

    Après ce boom qu'a été la ruée vers l'or, la population de la Colombie-Britannique connaît un déclin. En 1871, la population compte approximativement 40 000 individus, dont 30 000 autochtones. Il faut attendre les années 1880 avant que les colons blancs ne forment la majorité.