M4048 | Bal donné par les citoyens en l'honneur du prince de Galles, Montréal, 27 août 1860

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Programme
Bal donné par les citoyens en l'honneur du prince de Galles, Montréal, 27 août 1860
1860, 19e siècle
Encre de couleur sur papier
Don de Miss Hortense Cartier
M4048
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  événement (534) , Histoire (951) , Programme (3)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Ce programme, ainsi qu'un menu en soie rose ont été précieusement conservés par Helen Richmond Young en souvenir du bal donné par les citoyens en l'honneur du prince de Galles. Le prix d'entrée est élevé, mais 6 000 personnes y assistent. L'excitation de Mlle Young est perceptible dans son journal :

« C'était mon premier bal public. C'est difficile de dire à quel point nous étions excités. Nous avions retouché nos robes, avec l'aide de tante Marie, et elles étaient entièrement lacées avec des oeillets. Nous n'avions jamais éprouvé une telle sensation. »

Le prince Albert est arrivé au bal à 22 heures et est resté jusqu'à 4 heures. Il a dansé 20 des 21 danses.

References
Helen Richmond Young, journal, archives du musée McCord d'histoire canadienne, cité dans Donald MacKay, The Square Mile : Merchant Princes of Montreal, Vancouver, Douglas & McIntyre, 1987, p. 50.

  • Quoi

    Ce programme constitue un souvenir précieux de ce qui fut certainement l'événement social de la saison. Le bal a eu tellement de succès qu'un second a été organisé deux jours plus tard.

  • Ce pavillon provisoire a été bâti dans le centre-ville de Montréal et il a été démantelé dans la semaine qui a suivi.

  • Quand

    Le bal des citoyens a été tenu le soir du 27 août 1860. Parmi les danses, on a pu compter des quadrilles, des galops, des lancers et des valses.

  • Qui

    C'est l'architecte A. B. Taft, de Montréal, qui a conçu ce pavillon pour accueillir 10 000 personnes. L'orchestre était sur une estrade et des galeries tout autour abritaient les invités « spéciaux ».