M3856 | Les mines Bruce, débarcadère pour bateau à vapeur, 1871

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Estampe
Les mines Bruce, débarcadère pour bateau à vapeur, 1871
1871, 19e siècle
Encre sur papier - Photolithographie
14.4 x 21.1 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M3856
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Estampe (6570) , Paysage (2227)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

C'est au cours des années 1840 que l'exploitation des gisements de cuivre démarre dans la région des Grands Lacs. Bien que l'essentiel de ces activités soit concentré au sud du lac Supérieur, la rive nord de la baie Georgienne, également accessible par bateau, n'y échappe pas. Bruce Mines, situé à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Sault-Sainte-Marie, enregistre sa première production en 1847-1848. La main-d'oeuvre embauchée initialement -- comme au Michigan d'ailleurs -- provient des mines de charbon des Cornouailles, en Angleterre. Ces travailleurs respectent jalousement la tradition en négociant leur part de la production et des profits avec le maître-mineur (mine captain). Leur intransigeance et la configuration du gisement limitent toutefois les possibilités d'expansion, de sorte que les volumes extraits restent modestes et irréguliers.

  • Quoi

    Le village de Bruces Mines n'est accessible que par voie fluviale. C'est pourquoi il est pourvu d'un quai qui permet aux bateaux à vapeur d'approvisionner le village et d'écouler la production de cuivre.

  • Même si le site des activités d'extraction n'apparaît pas sur ce croquis, les deux petits monticules, au premier plan, avec les rails qui les chevauchent, laissent deviner la présence de résidus miniers nécessairement accumulés tout près des puits d'extraction.

  • Quand

    Au milieu du XIXe siècle, le village de Bruce Mines compte une trentaine de maisons pouvant accueillir une main-d'oeuvre toujours susceptible de reprendre le bateau pour aller travailler ailleurs.

  • Qui

    Les premiers investisseurs sont les actionnaires de la Montreal Mining Company qui réunit de prospères hommes d'affaires tels George Simpson et Peter McGill.