M385 | La place d'Armes, Montréal, Qc, 1828

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Peinture
La place d'Armes, Montréal, Qc, 1828
Robert Auchmuty Sproule (1799-1845)
1828, 19e siècle
Aquarelle, mine de plomb et encre sur papier monté sur panneau
23 x 34.9 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M385
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  peinture (2227) , Peinture (2229)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

Cette aquarelle exécutée de l'angle nord-est de la Place d'Armes offre une vue de l'ancienne église Notre-Dame située de l'autre côté du square. Au premier plan, à gauche, des maçons taillent le calcaire destiné à la nouvelle église qui s'élève juste derrière l'ancienne. Le calcaire gris pâle utilisé à Montréal au dix-neuvième siècle provenait des carrières du Mile End, à peu près à deux kilomètres et demi au nord-ouest de la Place d'Armes. Outre les tailleurs de pierre, plusieurs figures sont représentées et contribuent, en dépit de la maladresse du pinceau - quelque peu forcé - à animer la scène. Au centre, un homme s'élance hors du chemin de la diligence qui s'approche tandis qu'à droite, au premier plan, un prêtre salue un vieil homme appuyé sur une canne. À droite, des affiches sont collées sur le mur latéral du bâtiment. L'une signale la possibilité de se rendre à Québec à bord du nouveau vapeur Swiftsure et l'autre annonce une pièce mettant en vedette Clara Fisher (1811-1898). Cette oeuvre, comme d'autres aquarelles de Sproule représentant Montréal (six en tout dont une a été perdue), a servi de modèle pour une gravure de W.S. Leney (1769-1831), publiée à Montréal en 1830 par A, Bourne (1795-1886). Rééditées en 1871, les six formeront un ensemble de chromolithographies. (Extrait de: Conrad GRAHAM, Mont-Royal - Ville Marie : vues et plans anciens de Montréal, Musée McCord d'histoire canadienne, p. 76.)

Clefs pour l'histoire

L'ancienne église Notre-Dame était le bâtiment le plus imposant de la place d'Armes lorsqu'elle fut construite en 1672 . À la fin du XIXe siècle, les nouveaux besoins de la ville de Montréal en pleine croissance requièrent la construction d'une église plus grande, une basilique.

Cette vue réalisée en 1828 présente la place d'Armes en direction de l'ancienne église Notre-Dame . En 1823, les Sulpiciens de Notre-Dame décident qu'une nouvelle église paroissiale doit être construite à Montréal par ce que l'église actuelle ne peut plus répondre aux besoins de la population grandissante de la ville . De plus, la paroisse croit qu'il est important d'ériger un monument qui représente la population catholique canadienne-française de Montréal.

La construction de la nouvelle basilique Notre-Dame débute en mai 1824 et se termine en 1829, sous la supervision de l'architecte new-yorkais James O'Donnell (1774-1829) . Jusqu'en 1888, année où l'édifice de la New York Life Insurance fut construit de l'autre côté de la rue en face de la basilique, la nouvelle église était le bâtiment le plus élevé de la place d'Armes.

  • Quoi

    Cette peinture de la place d'Armes de Montréal est une aquarelle avec graphite et encre sur papier .

  • Les pierres de calcaire en train d'être taillées que l'on peut voir dans la partie inférieure droite du tableau provenaient sans doute des carrières du Mile End, un district situé à environ deux kilomètres et demi au nord-ouest de la place d'Armes.

  • Quand

    La nouvelle basilique Notre-Dame fut le premier grand bâtiment au Canada à être construit dans le style néogothique, populaire au XIXe siècle.

  • Qui

    L'artiste, Robert Auchmuty Sproule (1799-1845), était un aquarelliste, un miniaturiste et un professeur de dessin irlandais arrivé au Canada en 1826.