M2622.1-5 | Seringue

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Seringue
1838-1848, 19e siècle
Bois
26.5 cm
Don de David Ross McCord
M2622.1-5
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Seringue (1)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

La mortalité infantile est le plus grave problème de santé publique au 19e siècle. Les grandes épidémies qui frappent régulièrement les villes canadiennes fauchent surtout des enfants en bas âge. C'est avec la mise sur pied des bureaux de santé que l'on commence véritablement à s'attaquer à ce drame qui touche la plupart des familles. Dans la deuxième moitié du siècle, les médecins-hygiénistes, entre autres, font campagne pour imposer la vaccination obligatoire afin de contrer les ravages de la variole ou de la petite vérole. La fabrication des vaccins n'est cependant pas soumise à des contrôles sévères et leur efficacité est nettement moins grande qu'aujourd'hui. La population se méfie à tel point que des émeutes éclatent à Montréal, et l'on s'en prend aux vaccinateurs. Il faudra de la patience, des vaccins plus efficaces et, surtout, des campagnes de sensibilisation pour venir à bout des peurs et des préjugés.

Source : circuit web 'Des villes et des métiers en mutation' de Robert Gagnon, Université du Québec à Montréal (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Cet appareil médical n'est pas, à proprement parler, une seringue mais ce qu'on appelle à l'époque un révulseur. On le voit ici dans son étui en bois, dont l'intérieur, recouvert de velours bleu, porte une étiquette mentionnant le nom de l'inventeur, le Dr Lipkau.

  • Fabriqué en France, ce révulseur a vraisemblablement été utilisé par un médecin canadien.

  • Quand

    Il est difficile de dire quand cet appareil a servi. L'information que nous détenons semble indiquer qu'il a été utilisé au cours des années 1830 et 1840. Quant à son efficacité...

  • Qui

    Ce révulseur a été breveté par le Dr Lipkau de Paris.