M21681.25 | VIN À L'IPÉCACUANHA

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Bouteille
VIN À L'IPÉCACUANHA
1850-1900, 19e siècle
Verre
11.9 x 3.9 x 2.9 cm
Don de Mrs. William R. Bentham
M21681.25
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Bouteille (16)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

L'ipécacuanha est un produit thérapeutique exotique très utilisé depuis le XVIIIe siècle. Issu de la racine d'un arbrisseau des forêts du Brésil, on l'infuse dans l'eau ou l'alcool pour ensuite l'ajouter aux vins médicinaux ou aux sirops.

En forte dose, son principe actif, l'émétine, provoque des vomissements, ce qui permet d'évacuer la bile, et de rétablir, pense-t-on, l'équilibre des humeurs. Plus fréquemment, on l'utilise à petite dose pour ses propriétés expectorantes et sudorifiques, notamment pour soigner les rhumes et les grippes.

L'ipécacuanha mélangé à une grande variété de vins et de sirops est très populaire à cette époque. Il y a aussi une recette curieuse qui consiste à mélanger du suif de mouton dans du lait chaud contenant de l'ipécacuanha que l'on applique en friction sur la poitrine.

References
D. Goulet et A. Paradis, Trois siècles d'histoire médicale au Québec. Chronologie des institutions et des pratiques médicales (1639-1939), Montréal, éditions VLB, coll. «Études québécoises», 1992, p. 211; 215; 224-225.

G. Bilson, A Darkened House: Cholera in 19th Century Canada, Toronto, University of Toronto Press, 1980, p. 48; 118; 128.

  • Quoi

    Cette petite bouteille contient un vin médicinal composé d'une forte dose d'alcool et de concentrés d'ipécacuanha, appelé aussi ipéca.

  • Le vin à l'ipécacuanha contenu dans cette bouteille est préparé par la S. J. Lyman & Co. située à la place d'Armes à Montréal. Les vins à l'ipécacuanha ou au quinquina sont offerts dans les pharmacies, les drogueries et certaines boutiques.

  • Quand

    L'ipéca, utilisé dans ce remède, apparaît dès le XVIIe siècle en Europe. Il est par la suite popularisé sous la forme de remèdes secrets à partir du XVIIIe siècle.

  • Qui

    Les vins à l'ipécacuanha sont généralement destinés aux gens qui souffrent de problèmes gastro-intestinaux, de bronchites et de pneumonies. On les recommande à faible dose pour soigner les diarrhées des enfants.