M21212 | Montréal depuis l'Île Sainte-Hélène.

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Peinture
Montréal depuis l'Île Sainte-Hélène.
James Duncan (1806-1881)
Vers 1852-1853, 19e siècle
Aquarelle, mine de plomb et gouache sur toile
43 x 62.2 cm
Don de Misses Lambe
M21212
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  peinture (2227) , Peinture (2229)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

Cette aquarelle réalisée sur l'autre rive du fleuve Saint-Laurent, près du débarcadère de l'Île Sainte-Hélène, offre une vue de Montréal et du port. Au centre, le bâtiment à la façade néoclassique et au toit en forme de dôme est le nouveau marché Bonsecours, repère facilement identifiable dès 1852, année où il est achevé. Cette vue présente une grande variété de bateaux et de navires; quelques-uns sont amarrés, d'autres naviguent sur le fleuve. Au milieu du fleuve, on peut voir le Montreal, construit en 1841 dans les chantiers navals de Sorel par Thomas Boyd. Ce vapeur, large de 7,6 mètres et long de 75,3 mètres, effectuait entre1844 et 1853 la navette Montréal-Québec lorsqu'il disparut pendant une tempête de neige à Bastican. Cette aquarelle est un bel exemple de la maîtrise des paysages urbains et des vues panoramiques du Duncan. Si la ville est minutieusement détaillée, le cadre est idéalement rural. Le pinceau plutôt libre a permis à l'artiste de garder toute sa spontanéité et de saisir un moment qu'il nous restitue sous la forme d'une scène vivante et frappante. (Extrait de: Conrad GRAHAM, Mont-Royal - Ville Marie : vues et plans anciens de Montréal, Musée McCord d'histoire canadienne, p. 135.)