M2002.131.109 | Rapatriement de la constitution: Trudeau, Chrétien et Levesque au lit

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Dessin, caricature
Rapatriement de la constitution: Trudeau, Chrétien et Levesque au lit
Serge Chapleau
2001?, 21e siècle
Mine de plomb sur papier
43.3 x 35.7 cm
Don de M. Serge Chapleau
M2002.131.109
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637) , politique (10929)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Dans ce dessin réalisé environ 20 ans après les négociations constitutionnelles de 1981, le caricaturiste propose une tout autre vision de cette célèbre nuit du 4 novembre 1981, dite des « longs couteaux », quand 10 des 11 gouvernements canadiens concluent une entente sans la participation du Québec. Chapleau fait écho au vieil adage «Politics makes strange bedfellows» (La politique crée de drôles de couples).

  • Quoi

    Les négociations qui se tiennent entre Ottawa et les provinces, en 1981, se soldent par un résultat controversé : le rapatriement de la Constitution en 1982, mais sans la signature du Québec, qui fait bande à part.

  • Les négociations de 1981 ont surtout eu lieu à Ottawa, la capitale du Canada.

  • Quand

    Un accord sur le rapatriement de la Constitution est conclu en novembre 1981.

  • Qui

    La scène réunit le ministre responsable du dossier constitutionnel, Jean Chrétien, entre le premier ministre canadien, Pierre Elliott Trudeau, qui tient un document intitulé « Rapatriement », et le premier ministre du Québec, René Lévesque. Celui-ci semble particulièrement affligé par la situation.