M2001.99.65 | Raoul, 11 ans, comparaît devant la justice américaine pour inceste

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Raoul, 11 ans, comparaît devant la justice américaine pour inceste
Serge Chapleau
1999, 20e siècle
Mine de plomb sur papier - Collage
43.2 x 35.6 cm
Don de M. Serge Chapleau
M2001.99.65
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

"C'est un peu long à expliquer. Il faut lire le texte :

« Raoul, 11 ans, comparaît devant la justice américaine pour inceste. Dix semaines après son arrestation, Raoul, un garçon américano-suisse de onze ans, doit comparaître aujourd'hui devant un tribunal du Colorado pour répondre de l'accusation d'inceste sur sa soeur de cinq ans.

Dénoncé en juin par une voisine qui affirme l'avoir vu enlever la culotte de sa petite soeur Sophia pour toucher ses organes génitaux, Raoul a été arrêté par la police dans la nuit du 30 août. Les policiers l'ont réveillé, menotté, puis conduit dans une prison pour jeunes délinquants [...] »

C'est un très beau dessin de chaise..."

Serge Chapleau

  • Quoi

    La justice américaine est nettement plus sévère à l'endroit des jeunes criminels que la justice canadienne : plus de gens sont incarcérés et la peine de mort est encore en vigueur. Le caricaturiste souligne la rigueur parfois excessive de cette justice en ajoutant sur la chaise électrique un banc d'enfant.

  • Alors qu'au Canada, le Code criminel s'applique de façon uniforme dans l'ensemble du pays, aux États-Unis, les législations en matière criminelle sont très différentes d'un État à l'autre.

  • Quand

    Aux États-Unis, le climat de violence est plus lourd qu'au Canada. De 1980 à 1994, la criminalité des mineurs a plus que doublé : ces derniers étaient alors responsables de plus de 5 % des homicides. Des tueries dans des écoles ont particulièrement alerté l'opinion publique et les gouvernements à la fin des années 1990.

  • Qui

    Raoul, un jeune de onze ans dont on ne dévoile que le prénom, n'a pas été condamné à mort. Il a cependant été mis en détention pour une période de six semaines sur la base d'une accusation d'attouchements sexuels à l'endroit de sa soeur.