M2001.99.202 | Arafat et Barak à Camp David: drôle de couple

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin, caricature
Arafat et Barak à Camp David: drôle de couple
Serge Chapleau
2000, 21e siècle
Mine de plomb sur papier
43.2 x 35.6 cm
Don de M. Serge Chapleau
M2001.99.202
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , dessin (18380) , Dessin (18637)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

"Une autre rencontre Israël-Palestine. Le danger est toujours présent, un rien peut faire basculer la négociation... y compris d'utiliser par inadvertance le keffieh de M. Arafat en guise de linge à vaisselle..."

Serge Chapleau

  • Quoi

    Il s'agit d'une étape de plus dans le conflit israélo-palestinien. Invités à Camp David par le président Clinton, Palestiniens et Israéliens n'ont pas trouvé, à ce moment-là du moins, une solution au litige qui les divise depuis plus de cinquante ans. Cette caricature illustre bien l'écart qui sépare les deux hommes : que Barak en soit réduit à faire la vaisselle montre une certaine subordination. Par ailleurs, le fait que Barak utilise le keffieh d'Arafat pour essuyer la vaisselle indique aux lecteurs combien le chef du gouvernement israélien, aux yeux du caricaturiste du moins, a plus de mépris que de respect pour le chef de l'État palestinien.

  • Camp David est l'une des résidences officielles du président américain. Moins protocolaire que la Maison-Blanche et plus favorable aux négociations, il donne parfois lieu à des échanges informels plus propices à la résolution de problèmes.

  • Quand

    En juillet 2001, le chef palestinien Yasser Arafat et le chef du gouvernement israélien Ehoud Barak se rencontrent à huis clos sous l'égide du président américain Bill Clinton. Cette rencontre ne donne hélas aucun résultat tangible. Au terme de plusieurs jours de négociations, les parties restent sur leurs positions.

  • Qui

    Ehoud Barak, premier ministre israélien de 1999 à 2001, et Yasser Arafat, dont on évoque ici la présence par une « voix » hors champ, chef de l'autorité palestinienne des années 1970 jusqu'à sa mort en 2004.