M2000.93.8.1-3 | Stade Trek - la suite -

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Montage, caricature
Stade Trek - la suite -
Serge Chapleau
1999, 20e siècle
Encre en poudre sur papier - Dessin à l'ordinateur
28 x 43.2 cm
Don de M. Serge Chapleau
M2000.93.8.1-3
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Caricature (19359) , Montage (dessin à l'ordinateur) (327)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

"Après avoir dessiné le Stade pendant vingt ans... on est rendu à un stade... de science-fiction ! (À l'image du vaisseau spatial de la populaire émission de télévision, Star Trek !)"

Serge Chapleau

  • Quoi

    Construit pour la tenue des jeux de 1976, le Stade olympique - dont l'architecture audacieuse a souvent été comparée aux formes d'un vaisseau spatial - devait être un monument emblématique de la ville de Montréal. Il est cependant devenu pour plusieurs le triste symbole d'une aventure aussi coûteuse que périlleuse : le dépassement des coûts de construction initialement prévus et, au fil des ans, des bris et accidents multiples ayant entraîné des problèmes de sécurité en ont fait un objet de critiques et de railleries.

  • Situé dans l'est de Montréal, dans l'ancienne cité de Maisonneuve, le Stade olympique constitue le coeur d'un vaste complexe sportif.

  • Quand

    Le 18 janvier 1999, une déchirure dans la toile du toit entraîne une importante chute de neige, de glace et d'eau à l'intérieur du Stade olympique. Cet incident empêche la tenue du 31e Salon international de l'auto de Montréal qui devait s'y dérouler du 22 au 31 janvier.

  • Qui

    En 1972, Jean Drapeau, alors maire de Montréal, confie à l'architecte français Roger Taillibert la conception d'un stade au toit rétractable en vue des Jeux olympiques de 1976. L'Association des architectes du Québec déplore alors cette décision.