M2000.28.1.1-2 | Bottes

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Bottes
Hanna Alooloo
Arctique central
Inuit: Iglulingmiut
1987, 20e siècle
65 x 11.2 x 27.5 cm
Don de Arnold and Betty Kobayashi Issenman
M2000.28.1.1-2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Bas (10)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les pièces vestimentaires des Inuits servant à protéger les pieds et les jambes témoignent de leur remarquable technologie, de leur connaissance approfondie des animaux utilisés et de leur parfaite adaptation à leur environnement. Les rudes conditions hivernales ou la dangereuse glace printanière exigent énormément de savoir-faire de la part des couturières inuites. Les chaussures doivent être conçues en fonction de l'occasion -- la chasse à l'intérieur des terres, l'attente près du trou d'air d'un phoque, le temps passé autour du campement ou à la maison, sans oublier les danses et les célébrations spéciales. Elles doivent être adaptées au terrain, qu'il s'agisse de gravier ou de roches, de la haute mer ou de la glace flottante, de neige mouillée ou sèche.

Une personne peut porter jusqu'à cinq couches de peau de caribou ou de phoque sur les pieds : bas (parfois deux paires), chaussettes, bottes (kamiik) et chaussons extérieurs. Traditionnellement, des plumes ou de l'herbe séchée étaient insérées à l'intérieur pour leurs propriétés isolantes et pour absorber la transpiration.

  • Quoi

    La partie supérieure de ces kamiik est en fourrure de phoque annelé, côté poil à l'extérieur. Le cou-de-pied est en peau de phoque annelé épilée. Les bottes ont été conçues pour être portées avec des alersiik (bas), qui sont faits en lourde peau de caribou dont la fourrure est tournée vers l'intérieur. Il y également une paire d'ilupirquk (chaussons) assortis, qui recouvrent le pied du bas et qui sont fabriqués en peau de phoque annelé.

  • Cette paire de bottes provient d'Ikpiarjuk (anciennement Arctic Bay, Nunavut), situé dans la partie septentrionale des territoires des Iglulingmiut.

  • Quand

    Cette paire de bottes ainsi que les bas et les chaussons assortis ont été confectionnés vers 1987.

  • Qui

    La couturière qui a fabriqué ces bottes est une Inuite appelée Hanna Alooloo, qui vit à Ikpiarjuk (anciennement Arctic Bay). Cette petite communauté est située à l'extrémité nord de Qikiqtaaluk (l'île de Baffin).