M196 | Récipient

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Récipient
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone: Malécite
1865-1900, 19e siècle
8.1 x 13.7 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M196
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Boîte (43)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

C'est au dix-neuvième siècle que les femmes mi'kmaqs et malécites se mettent à la fabrication de menus objets ornés de perles et d'appliques de rubans destinés à la vente. Nombre d'entre eux, comme cette boîte perlée, les couvre-théières ou les petites bourses, n'ont été conçus que pour répondre aux besoins des européens. D'autres, qui étaient utilisés à l'origine par les Malécites et les Mi'kmaqs, comme les poupées, les modèles réduits de canots, les boîtes ou les mocassins, furent vendus comme souvenirs ou achetés par des collectionneurs d'artisanat autochtone.

Clefs pour l'histoire

L'Amérique dans une boîte

Cette boîte peut illustrer à elle seule les échanges matériels qui ont donné naissance à l'art mi'kmaq actuel. Elle est fabriquée d'écorce de bouleau dont les différentes pièces sont cousues de racine d'épinette noire, utilisée comme fil depuis longtemps. La boîte est aussi faite de velours et de perles de verre, apportés par les nouveaux arrivants européens.

Elle répond donc à la fois au goût de l'époque victorienne pour des contenants de toutes sortes servant à ranger de menus objets, et aux formes mi'kmaq représentant des motifs floraux ou végétaux.

Les échanges commerciaux entraînent aussi des échanges culturels, qui mettent les Mi'kmaq en relation avec les Euro-Canadiens et les autres nations autochtones de l'ouest, des Hurons-Wendats de Lorette aux Iroquois des Six-Nations.

  • Quoi

    Il s'agit d'une boîte, ou plutôt de ce qu'il en reste, puisque la base a disparu. La boîte est en écorce de bouleau, recouverte de velours noir, étoffe chère aux nations autochtones. Elle est ornée de perles de verre de multiples couleurs, ainsi que de perles d'acier et de laiton.

  • On pense que cette boîte provient d'une des communautés malécites du Québec.

  • Quand

    Il est difficile de dater cette pièce. Tout au plus peut-on avancer qu'elle a été fabriquée au 19e siècle.

  • Qui

    Le motif floral du perlage de cette boîte indique qu'elle a été fabriquée par une artiste malécite. Les Malécites sont de proches voisins des Mi'kmaq et ils parlent une langue apparentée. Les échanges entre les deux peuples ont été nombreux tout au long de leur histoire.