M19563 | Monnaie

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Monnaie
1900, 20e siècle
Papier
6 x 11.5 cm
M19563
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Monnaie (1)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Jusqu'en 1862, lorsque le dollar canadien est officiellement adopté, il existe au Canada une variété de monnaies.

Jusqu'au milieu du XIXe siècle, les livres françaises sont couramment utilisées au Canada, tout comme une variété de monnaies britanniques telles que les livres, les shillings et les pence, introduits après la Conquête (1759-60) . D'autres monnaies sont en circulation au Canada durant cette période, incluant la monnaie provinciale de la Nouvelle-Écosse, l'or et les dollars américains et les piastres espagnoles . La Banque de Montréal et d'autres banques impriment aussi leurs propres billets, et en 1858, le gouvernement commence à émettre sa propre monnaie qui s'ajoute aux billets des banques .

En 1870, comme mesure temporaire pour neutraliser les effets de la surabondance des pièces d'argent américaines en circulation au Canada, le Dominion du Canada émet des shinplasters, des billets de 25 cents comme celui-ci . Ces billets font l'objet d'une nouvelle émission en 1900 et 1923, mais la nouvelle Banque du Canada les rappelle en 1935 .

  • Quoi

    Ce billet de 25 cents a été imprimé sur du papier et constituait une solution temporaire pour neutraliser les effets de la surabondance des pièces d'argent américaines en circulation au Canada en 1900.

  • Cette monnaie a été imprimée par l'American Bank Note Company à Ottawa pour le Dominion du Canada.

  • Quand

    Au XIXe siècle, les banques imprimaient leurs propres billets. Après la création de la Banque du Canada en 1935, cette pratique fut peu à peu abandonnée pour disparaître tout à fait en 1944.

  • Qui

    Le terme « shinplasters » a sans doute été créé pendant la Révolution américaine par des soldats qui se servaient de billets semblables pour rembourrer leurs chaussures.