M18949 | Bain pour les pieds

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Bain pour les pieds
19e siècle
40.5 cm
Don de Mr. Frederick Cleveland Morgan
M18949
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Baignoire (4)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Cette baignoire en métal datant de la fin du 19e siècle a une forme bien particulière : elle est dotée d'un siège permettant de s'asseoir pour faire ses ablutions, et équipée d'une poignée et d'un tuyau pour vider l'eau avec facilité.

Il semble qu'au Canada, comme dans la plupart des pays occidentaux, peu de gens aient eu accès à un équipement pour se laver avant le 20e siècle. À Montréal, vers la fin du 19e siècle, la majorité des foyers modestes ne possèdent pas de baignoire. De toute manière, dans bien des cas, l'espace ne permet pas d'en installer une. À l'époque, aux États-Unis, cinq personnes sur six se lavent au moyen d'un baquet, simple récipient de bois, et d'une éponge. Il est probable que la majorité des Canadiens font de même. Toujours à titre de comparaison, en France, depuis le début du 19e siècle, certaines femmes bourgeoises profitent environ une fois par mois du luxe de prendre un bain.

Vers les années 1870 et 1880, la plupart des maisons ont l'eau courante à Montréal. Cependant, mis à part les foyers aisés qui peuvent disposer d'eau chaude et froide, avoir l'eau courante signifie souvent n'avoir accès qu'à un seul robinet d'eau froide, qui ne se trouve pas nécessairement à l'intérieur de la maison. Pour remplir une baignoire comme celle-ci, qui n'est pas reliée à un système de plomberie, il faut donc remplir un contenant d'eau et le faire chauffer sur le poêle avant de le vider dans la baignoire.

  • Quoi

    La base de cette baignoire en étain imite l'aspect du bois. Le siège et le porte-savon sont décorés de motifs.

  • La salle de bains, dotée d'un bain, de toilettes et d'un lavabo, se généralise seulement au 20e siècle, quand la plupart des maisons sont équipées d'un système de plomberie.

  • Quand

    Ce bain a été fabriqué et utilisé vers la fin du 19e siècle.

  • Qui

    Pour ceux qui n'ont ni eau courante, ni baignoire, il existe à Montréal, à partir des années 1860, quelques bains publics où les hommes - et parfois les femmes, à certaines heures - peuvent se laver. Des ouvriers, conscients de l'importance de l'hygiène, les fréquentent en grand nombre.