M1879 | Sac

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Sac
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone : Anishinaabe?
1800-1820, 19e siècle
28.5 x 29.5 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M1879
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Sac (241)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les femmes autochtones qui vivaient dans la région des Grands Lacs utilisaient les fibres épaisses de l'écorce interne du tilleul pour fabriquer des sacs et des paillassons. Ce sac souple a été fabriqué à l'aide d'une technique grandement utilisée par les Anishinaabe dans la confection des contenants en matière textile : le tissage à brins cordés. La forme la plus simple de textile fabriqué selon cette méthode est un sac où les fils de chaîne parallèles formés de fibres de tilleul sont maintenus ensemble par des fils de trame espacés formés de fils d'ortie ou de coton. Les motifs de base sont créés en alternant les couleurs et en espaçant les fibres de tilleul formant la chaîne. D'autres techniques complexes ont également été employées dans la fabrication du sac. Ainsi, les fils de chaîne ont été entrecroisés (tissage par paire alternée) et on a ajouté des éléments de chaîne purement décoratifs constitués de brins de laine de diverses couleurs disposés par-dessus les fils de chaîne de la structure.

Les sacs unis ou rayés comme celui-ci avaient habituellement une fonction utilitaire et servaient à ranger ou à transporter la nourriture et différents objets. Toutefois, il existe aujourd'hui dans les collections muséales de nombreux sacs tissés de façon similaire qui présentent des motifs géométriques ou figuratifs complexes symbolisant le pouvoir des manitos et de leurs homologues célestes, comme l'oiseau-tonnerre et la panthère sous-marine. Ces sacs étaient sans doute utilisés comme récipients pour les plantes médicinales ou comme baluchons de guerre, et servaient à transporter divers objets rituels.

  • Quoi

    Ce sac souple a été fabriqué avec des fibres provenant de l'écorce interne du tilleul. L'artiste a utilisé la technique du tissage par paire alternée. Des fibres de laine colorées ont été ajoutées par-dessus les fils de chaîne formant la structure.

  • Les techniques et les matériaux servant à fabriquer les sacs tissés étaient largement utilisés dans la vaste région des Grands Lacs. Il est souvent difficile d'établir avec précision le lieu d'origine d'un sac particulier, comme c'est le cas pour cet exemple appartenant à la collection du McCord.

  • Quand

    Puisque ce sac est en fibres de tilleul et qu'il a été décoré avec de la laine obtenue par le troc, il a sans doute été fabriqué au début du 19e siècle. Les fils de fabrication commerciale ont remplacé petit à petit les fibres végétales dans la production des sacs souples plus récents.

  • Qui

    Les Anishinaabe et leurs voisins de la région des Grands Lacs ont développé à la perfection la technique du tissage par paire alternée employée dans la fabrication des sacs souples.