M18512 | Plateau à cartes de visite

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Plateau à cartes de visite
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone: Huron-Wendat
1840-1860, 19e siècle
4.9 x 28 x 38 cm
Don de la succession de Miss J. J. MacFarlane
M18512
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Plateau (28)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les Huronnes-Wendates adaptent leur artisanat aux besoins et aux goûts des gens du milieu bourgeois. À l'époque victorienne, la mode est de laisser dans le hall des maisons un plateau afin que les invités puissent y déposer leur carte de visite. Ces plateaux, de même que de petits étuis (format carte) en écorce de bouleau délicatement brodés avec du poil d'orignal, font des cadeaux très prisés à l'époque, et les Huronnes-Wendates en fabriquent en grande quantité, dans la quiétude de leur foyer. Les plus spectaculaires présentent des fleurs et des motifs variés, tandis que d'autres illustrent des scènes de la vie quotidienne dans la communauté. On en retrouve aussi avec de magnifiques oiseaux brodés.

  • Quoi

    Ce plateau en écorce était destiné à recevoir les cartes de visite des gens. On en retrouve de magnifiques dans la collection de Lord Elgin (1811-1863), James Bruce de son nom, 8e comte d'Elgin et 12e comte de Kincardine, administrateur colonial britannique et diplomate, mieux connu en tant que gouverneur général de la Province du Canada et viceroy de l'Inde. À l'époque victorienne, ces plateaux à cartes de visite sont l'une des spécialités des Huronnes-Wendates. Ils se présentent sous plusieurs formes et son décorés de différents motifs brodés.

  • Ce sont les artisanes du village de Wendake qui fabriquaient de superbes plateaux comme celui-ci. La plupart sont en écorce de bouleau sur laquelle la broderie a été exécutée, tandis que d'autres sont recouverts d'étoffe rouge ou noire joliment brodée au crin d'orignal.

  • Quand

    Largement inspiré et influencé par la mode victorienne de l'époque, ce magnifique plateau servant à recevoir les cartes de visite a été réalisé au milieu du 19e siècle, soit entre 1840 et 1860.

  • Qui

    Les femmes huronnes-wendates de Wendake, en banlieue de Québec, sont les habiles artisanes qui fabriquaient ces magnifiques plateaux brodés au crin d'orignal. On dit même qu'à l'époque, la femme de Lord Elgin (alors gouverneur général du Canada) serait venue à Lorette afin d'apprendre elle aussi l'art de la broderie en poil d'orignal.