M15934.61 | Pont Victoria, derrick Chaffey, 1859

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Estampe
Pont Victoria, derrick Chaffey, 1859
J. Dunbar
1860 (publication), 19e siècle
Encre sur papier - Lithographie
58.6 x 88 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M15934.61
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , Estampe (6570) , pont (562)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le derrick Chaffey fut inventé par le Canadien Benjamin Chaffey, qui avait pendant des années exécuté des contrats d'aménagement de canaux et était responsable de toute la maçonnerie de la partie sud du pont. Ce derrick complexe, prototype des derricks en acier actuellement utilisés pour les constructions en hauteur, fonctionnait soit à la vapeur soit grâce à des chevaux. Il consistait en un mât en bois de 24 mètres de haut, et son extrémité inférieure se terminait en un pivot en fer permettant une rotation de 270º. Un bras horizontal, à environ 20 mètres de haut, supportait un chariot roulant qui se déplaçait sur des rails fixés le long du bras et contenait les commandes contrôlant l'élévation des pierres de la plate-forme en contrebas ainsi que le mouvement de la plate-forme le long du bras et la rotation du mât.

Ce derrick, remarquable par sa facilité de manoeuvre, son extrême vitesse et sa grande précision, enlevait des barges des pierres pouvant peser jusqu'à 11 tonnes, les avançait jusqu'aux piliers et les abaissait dans la position voulue par les maçons qui attendaient. De plus, il était facilement manoeuvrable par un « jeune garçon intelligent ».