M11085 | Collier de wampum

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Collier de wampum
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone: Huron-Wendat
1791, 18e siècle
52 cm
Don de Mrs. David Denne à la mémoire de son mari, feu David Denne, Esq.
M11085
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Collier de wampum (5)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les perles de wampum - utilisées seules, en rangs ou tissées dans de larges « ceintures » - ont une grande signification pour les peuples autochtones du Nord-Est. Le terme « wampum » est la forme abrégée de wampumpeague, mot algonquin du sud de la Nouvelle-Angleterre signifiant « une branche de perles de coquillage blanches ». Les perles blanches étaient fabriquées à partir de la columelle centrale spiralée du bigorneau (Littorina littorea), de la conque à nodules (Busycon carica) ou de la conque canaliculée (Busycon canaliculatum). Les perles pourpres étaient fabriquées uniquement à même la partie pourpre foncée sur la coquille de la palourde ou praire américaine (Mercenaria mercenaria).

Pour les peuples autochtones, les ceintures de wampum ont une grande signification car elles symbolisent les messages livrés lors de rencontres et d'événements importants. Dans la diplomatie autochtone du 18e siècle, les ceintures de wampum étaient des invitations à participer à des discussions, soit entre communautés autochtones ou avec des Européens. Le wampum était aussi présenté pour confirmer et rapporter les différentes propositions effectuées durant la négociation des traités. À l'origine, l'utilisation du wampum et le langage de la rhétorique autochtone étaient étrangers aux Européens. Cependant, les représentants français, anglais et hollandais ont rapidement appris à suivre le protocole autochtone, incluant l'échange de wampums.

  • Quoi

    Voici des perles de wampum blanches. Le terme wampum désigne des perles de coquillage blanches et pourpres qui ont une grande signification pour les groupes autochtones des Forêts de l'Est, notamment les Iroquois. Si elles étaient également utilisées en guise de parure personnelle, les perles de wampum étaient surtout tissées dans des ceintures afin de rapporter des événements et de ratifier des ententes.

  • À l'origine, le perles de wampum étaient fabriquées par différents groupes autochtones vivant près du littoral en Nouvelle-Angleterre, où ils pouvaient facilement se procurer les coquillages nécessaires à leur production. De là, les wampums étaient échangés sur tout le territoire des Forêts de l'Est, et même au-delà.

  • Quand

    Pendant des milliers d'années avant l'arrivée des Européens, les peuples autochtones décoraient leurs corps et embellissaient leurs vêtements avec des perles fabriquées dans des matières naturelles, en particulier les coquillages. La production de wampums a augmenté de façon spectaculaire avec l'arrivée des outils de métal européens, qui facilitaient grandement la fabrication des perles.

  • Qui

    Les peuples autochtones de l'est de l'Amérique du Nord utilisaient et échangeaient des wampums, mais certains groupes y attachaient une importance particulière. Selon la tradition iroquoise, par exemple, l'origine du wampum est liée à la fondation de la Confédération iroquoise.