M11030 | Pipe

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Pipe
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone : Anishinaabe?
1760-1780, 18e siècle
9 x 3.5 x 17.5 cm
Don de la Natural History Society of Montreal
M11030
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Pipe (76)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

LES OUTILS DES DIPLOMATES AUTOCHTONES

Ce fourneau de pipe à effigie est un objet rare d'une exécution et d'une beauté exceptionnelles. Le fourneau a été sculpté de manière à représenter un visage masculin, et il est décoré de motifs peints qui évoquent la présence de tatouages ou de peinture de guerre. Les oreilles sont fendues et enroulées avec du fil de laiton, une pratique adoptée par certains autochtones et que des observateurs européens du 18e siècle ont pris soin de décrire. De délicats tuyaux de plumes sont fixés de chaque côté du visage. La créature chevaline lovée derrière la tête pourrait représenter un manito du monde souterrain.

Les diplomates autochtones étaient très habiles pour créer des liens de parenté symboliques. Ainsi, on s'adressait aux étrangers autochtones et aux Européens comme s'ils étaient des « parents » et on les accueillait comme tels. Les présents étaient échangés à la fois pour établir et renforcer ces liens. La pipe ou calumet de paix était un élément important du protocole utilisé par les diplomates. En présentant un calumet, un diplomate pouvait marcher sans crainte parmi les ennemis, et lorsque les négociations étaient fructueuses, une grande cérémonie du calumet ratifiait la paix.

  • Quoi

    Voici un fourneau de pipe en bois avec des incrustations de plomb et de laiton. Il s'agit d'un objet rare et ancien. Le fourneau a été sculpté de manière à représenter un visage masculin, et il est décoré de motifs peints qui évoquent la présence de tatouages ou de peinture de guerre. La créature chevaline lovée derrière la tête pourrait représenter un manito du monde souterrain. Le tuyau de la pipe est manquant.

  • D'après le style du fourneau, incluant les éléments décoratifs sur l'effigie, la pipe aurait été fabriquée dans les Forêts de l'Est, possiblement dans la région des Grands Lacs.

  • Quand

    Des comparaisons effectuées avec différents fourneaux de pipes appartenant à d'autres collections muséales nous permettent d'avancer que la pipe a probablement été sculptée entre 1760 et 1780.

  • Qui

    Ce fourneau de pipe a été sculpté dans un style qui rappelle le travail de groupes autochtones vivant autour des Grands Lacs, probablement les Anishinaabe. La pipe a été acquise par sir George Duncan Gibb (1821-1876), un Montréalais qui a occupé les fonctions de bibliothécaire et conservateur à la Natural History Society of Montreal.