M10942 | Bouilloire

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Bouilloire
Anonyme - Anonymous
Forêts de l'Est
Autochtone
1610-1620, 17e siècle
9.3 x 18.4 cm
Transfert du Musée Redpath
M10942
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Bouilloire (7)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Aux 16e et 17e siècles, les chaudrons de cuivre et de laiton, comme ceux que l'on voit ici, figuraient parmi les objets d'échange les plus importants au sein du réseau de traite établi entre les Européens et les autochtones. Ces objets utilitaires de toutes les formes et de toutes les tailles ont rapidement remplacé les pots en argile des autochtones, qui étaient fragiles et difficiles à transporter. De plus, les autochtones retravaillaient souvent des fragments provenant de chaudrons usés ou endommagés : ils façonnaient les pièces pour créer toutes sortes de nouvelles formes à la fois utiles et chargées de symboles, comme des pointes de flèche, des pendentifs, des perles, des anneaux et des cônes de métal qu'ils fixaient aux franges des vêtements.

Les chaudrons étaient également utilisés par les diplomates autochtones qui, en plus d'être d'excellents orateurs, étaient passés maîtres dans l'utilisation de la métaphore, où ils employaient des termes décrivant des relations et des objets familiers dans un contexte politique. Par exemple, en ouvrant la négociation d'un traité, un diplomate pouvait parler d'un chemin « parsemé de ronces », de la nécessité de « dissiper les nuages » ou encore de l'espoir que tous finissent par « manger dans le même chaudron ».

  • Quoi

    Voici des chaudrons de laiton de fabrication européenne. Les chaudrons de cuivre et de laiton étaient des objets de traite très recherchés parce qu'ils étaient moins fragiles et plus légers que les pots en argile que fabriquaient les autochtones pour cuisiner.

  • À l'origine, les chaudrons de cuivre et de laiton étaient produits en Allemagne et dans le sud des Pays-Bas, notamment à Amsterdam. De là, ils étaient transportés, avec d'autres objets de traite, dans les cales des navires à destination du golfe Saint-Laurent. Les chaudrons de laiton que l'on voit ici ont été découverts sur un site archéologique dans la région de Pembroke, le long de la rivière des Outaouais en Ontario. Ils ont probablement été échangés à des Iroquois vivant dans cette région.

  • Quand

    Il est très difficile de dater les chaudrons de laiton, à moins qu'ils ne soient examinés pour en vérifier la composition chimique, ce qui permet parfois d'en établir le lieu et la date de fabrication approximative. Ces chaudrons-ci pourraient avoir été fabriqués au 17e ou au 18e siècle.

  • Qui

    Les chaudrons de cuivre et de laiton étaient des ustensiles de cuisine indispensables dans l'Europe du 18e siècle, et des chaudrons de toutes les formes et de toutes les tailles ont joué un rôle important dans la traite avec les peuples autochtones d'Amérique du Nord. En fait, des morceaux découpés de laiton et de cuivre font partie des plus anciennes traces du contact avec les Européens découvertes sur des sites archéologiques dans l'ensemble de l'est du Canada.