II-77923.1 | Mlle Guilmartin, Montréal, Qc, 1885

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duoGuilmartin
Photographie
Mlle Guilmartin, Montréal, Qc, 1885
Wm. Notman & Son
1885, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
17 x 12 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-77923.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  féminin (18977) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les Anglais et les Français se voyaient comme deux races distinctes, chacune croyant ses traits et caractéristiques supérieurs à ceux de l'autre. Mais en tant qu'Européens du nord, ils se considéraient également comme des membres de la famille restreinte des races « supérieures ». À leurs yeux, les Amérindiens, les Irlandais, les Européens du sud, les Asiatiques et les Noirs étaient tous des êtres humains inférieurs.

Les tabous contre la fréquentation de personnes d'autres groupes raciaux n'ont pas empêché Mary, immigrante irlandaise, d'épouser Shamrach Minkins, le célèbre esclave américain qui s'était réfugié à Montréal. En fait, les mariages interraciaux n'étaient pas entièrement inexistants, en particulier au sein des quartiers pauvres et ouvriers des villes. Toutefois, les tabous à l'encontre du métissage étaient si profondément ancrés que peu de Canadiens songeaient à épouser une personne d'un autre groupe. Mais lorsqu'une telle situation se présentait, la famille et même l'entourage pouvaient intervenir pour mettre fin à la relation.

Source : circuit web 'À l'ombre de Lui' de Elise Chenier, Université McGill (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Tout comme pour les portraits peints, le décor jouait un rôle important dans les compositions photographiques. Même si les livres que nous apercevons ici appartiennent à M. Notman, leur présence suggère que Mlle Guilmartin était une femme instruite.

  • Celle image a été réalisée au studio Notman, mais Mlle Guilmartin venait probablement de l'extérieur de la ville, peut-être même des États-Unis. Le nom de Guilmartin ne figure pas dans l'annuaire de Montréal de l'époque.

  • Quand

    Ce portrait remontant à 1885 était le deuxième que faisait M. Notman de Mlle Guilmartin. En effet, celle-ci avait également visité son studio en 1877.

  • Qui

    Il s'agit ici d'un des quelques portraits que William Notman a fait de personnes de descendance africaine, ce qui lui confère une importance toute particulière du point de vue historique.