II-75575.1 | Master Adrien-Odilon Hébert dans le studio de son père, Montréal, QC, 1884

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Master Adrien-Odilon Hébert dans le studio de son père, Montréal, QC, 1884
Wm. Notman & Son
1884, 19e siècle
17.8 x 12.7 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-75575.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  enfant (1314) , informel (1120) , masculin (26640) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le sculpteur Louis-Philippe Hébert (1850-1917) fait la majeure partie de son apprentissage aux côtés de Napoléon Bourassa (1827-1916) qui le prend sous son aile en 1873.

En 1882, Hébert s'établit comme sculpteur indépendant dans son propre atelier de la rue Berri, à Montréal. Avec deux employés, Olindo Gratton (1855-1941) et Philippe Laperle (1860-1934, il travaille à divers projets de monuments religieux, funéraires ou commémoratifs.

En 1884, l'atelier devenant trop exigu, Hébert fait construire un nouvel atelier rue Labelle. Le quartier a déjà séduit plusieurs de ses camarades, dont son cousin, l'architecte Jean-Baptiste Bourgeois (1856-1930), et son ami, le peintre décorateur François-Xavier-Édouard Meloche (1855-1914) . Le nouvel atelier a l'avantage de se situer à proximité de celui de son mentor, Napoléon Bourassa, qui l'aide toujours à obtenir d'importants contrats - dont la réalisation des statues ornant la façade de l'Hôtel du Parlement de Québec.

  • Quoi

    Le modèle en argile du buste du monument de Mgr Joseph-David Déziel (1806-1882), commandé à Louis-Philippe Hébert en 1884 par un comité de citoyens de Lévis, apparaît distinctement sur la photographie.

  • La photographie a été prise dans l'atelier du 34, rue Labelle, où Louis-Philippe Hébert travaille de 1884 à 1888.

  • Quand

    En mai 1884, Le Monde Illustré constate que l'atelier de Hébert semble trop étroit pour le nombre de commandes obtenues. La même année, l'artiste se fait construire un studio plus grand au 34, rue Labelle, à Montréal.

  • Qui

    Le jeune garçon sur la photographie est Adrien-Odilon Hébert (1882-1887), l'aîné des fils du sculpteur.