II-73825 | Vivoir, résidence de Mme George Stephen, Montréal, QC, 1884

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo4- Deux quotidiens se rencontrent - Urban Life through Two Lenses
Photographie
Vivoir, résidence de Mme George Stephen, Montréal, QC, 1884
Wm. Notman & Son
1884, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-73825
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , Foyer (216) , Photographie (77678) , résidentielle (1254)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Description

À l'époque victorienne, l'élite montréalaise fuit la pollution et le bruit du quartier des affaires. Elle se réfugie dans les hauteurs qui dominent la ville, de la rue Dorchester (aujourd'hui René-Lévesque) jusqu'au mont Royal. Dans un vaste quadrilatère d'un mille carré, qualifié plus tard du « Mille carré » ou encore du « Mille carré doré », de grandes villas et d'élégantes « townhouses », ou maisons en rangée, témoignent de la réussite et de la richesse des bourgeois montréalais. C'est dans cet univers principalement anglophone et protestant que les riches touristes et les visiteurs officiels seront accueillis.

De nombreuses photographies nous permettent de franchir le seuil de ces résidences bourgeoises. Nous pouvons visiter les espaces mondains et publics - la salle de bal, la salle de séjour et le salon; les hommes, eux, pourront aussi se retirer au fumoir, interdit aux dames. Nous pouvons aussi nous aventurer dans les espaces plus intimes, réservés à la famille et aux proches : le petit salon, la salle à manger, les chambres à coucher et la nursery, où les bonnes s'occupent des tout-petits.

Source: Exposition virtuelle Deux quotidiens se rencontrent