II-59274.1 | Dr E. P. Lachapelle, Montréal, QC, 1880

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Dr E. P. Lachapelle, Montréal, QC, 1880
Notman & Sandham
1880, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
15 x 10 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-59274.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  masculin (26640) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Emmanuel-Persillier Lachapelle (1845-1918) est un des leaders de la communauté médicale québécoise et du mouvement hygiéniste provincial. Disciple de Louis Pasteur (1822-1895), Lachapelle est convaincu de l'importance scientifique et sociale de la bactériologie. À titre de président du Conseil d'hygiène de la Province de Québec (1887-1918), il joue un rôle clé dans la campagne pour l'amélioration de la santé publique. Il intervient de manière plus précise dans le combat pour l'assainissement du lait à titre de membre de la Ligue anti-tuberculeuse de Montréal (1902) et de la Commission royale d'enquête sur la tuberculose (1909), dont plusieurs recommandations visent spécifiquement la production du lait. E.-P. Lachapelle joue également un rôle politique en tant que membre de l'équipe réformiste qui est au pouvoir à la Ville de Montréal entre 1910 et 1914. Il cherche alors à améliorer la gestion du Bureau de santé et à accroître les pouvoirs de cet organisme en matière d'inspection sanitaire.

  • Quoi

    Photographié en 1880 par le studio Notman & Sandham, E.-P. Lachapelle porte l'uniforme des officiers du 65e bataillon, fusiliers Mont-Royal. Le bicorne noir avec un plumet de plumes blanches sur plumes noires et le sabre révèlent son rang, celui de lieutenant-colonel.

  • Le 65e bataillon est célèbre pour sa participation à la répression du soulèvement métis en Saskatchewan en 1885, soulèvement dirigé par Louis Riel.

  • Quand

    E.-P. Lachapelle est nommé médecin du 65e bataillon, fusiliers Mont-Royal en 1872 et conserve ce poste jusqu'en 1886.

  • Qui

    E.-P. Lachapelle ne participe pas à la campagne militaire de 1885. Paradoxalement, il connaît bien Louis Riel qui avait été son compagnon de classe au petit séminaire de Montréal.