II-24694.1 | Mme Dr Hingston costumée en « Dame de l'époque de Jacques V », Montréal, QC, 1876

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Mme Dr Hingston costumée en « Dame de l'époque de Jacques V », Montréal, QC, 1876
William Notman (1826-1891)
1876, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
17.8 x 12.7 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-24694.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  féminin (18977) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Outre le simple divertissement, le bal costumé sert parfois de plus grandes ambitions. Voici Mme Dr Hingston, épouse du maire de Montréal, telle qu'elle se présente au bal costumé donné par le gouverneur général, le comte de Dufferin, dans la salle de bal de Rideau Hall le 23 février 1876. Le comte y est costumé en « Jacques V d'Écosse », et son entourage s'est inspiré de la même époque. Mme Hingston fait partie du cortège vice-royal, qui comprend également le premier ministre et sa femme. Elle incarne « Une dame de l'époque de Jacques V », vêtue d'une robe de satin vert émeraude sur une jupe de dessous de satin blanc, et coiffée d'un bonnet de velours vert garni de plumes blanches.

Il s'agit jusqu'à maintenant du plus grand bal costumé jamais organisé dans ce pays. Huit cents invités y sont conviés, dont toute l'élite sociale d'Ottawa et les familles de politiciens venant des quatre coins du pays. Des comptes rendus du bal seront publiés dans des journaux de New York et de Londres. Le bal permet à Dufferin d'accomplir son objectif de faire connaître Ottawa au reste du monde comme une capitale ayant un prestige social indéniable.

References
Toronto Globe, 24 février 1876.

Henry James Morgan, Types of Canadian Women and Women Who Are or Have Been Connected with Canada, Toronto, Briggs, 1903, p. 159.

Bal donné par Lord Dufferin. Bal costumé donné par le gouverneur général à Rideau Hall [photographie]. [En ligne]
http://data4.archives.ca/netacgi/nph-brs?s1=dufferin+ball&l=20&Sect1=IMAGE&Sect2=THESOFF&Sect4=THESOFF&Sect5=FOTOPEN&Sect6=HITOFF&d=FOTO&p=2&u=http://www.archives.ca/02/02011502_e.html&r=36&f=G

Jack Cohen, MD, « Sir William Hingston », Canadian Journal of Surgery 39 (1996), p. 422-427. [En ligne]
http://collection.nlc-bnc.ca/100/201/300/cdn_medical_association/cjs/vol-39/issue-5/0422.htm

  • Quoi

    Il ne fait aucune doute que la robe de Mme Hingston a été fabriquée par un couturier spécialement pour cette occasion.

  • En 1876, Ottawa est la très jeune capitale du Canada, et le comte de Dufferin s'est donné comme mission d'en hausser la visibilité, grâce aux événements mondains toujours somptueux qu'il y organise.

  • Quand

    Le comte de Dufferin sera gouverneur général du Canada de 1872 à 1878.

  • Qui

    Margaret Macdonald, fille du lieutenant-gouverneur de l'Ontario, a épousé le maire de Montréal, le Dr William Hales Hingston, seulement six mois avant la tenue de ce bal. À cette époque, Hingston est l'un des plus grands chirurgiens du Canada. Il sera fait chevalier en 1895 et nommé au Sénat en 1896.