II-123099 | Pierre Beullac costumé en « Jean de Lauzon » pour le bal du Château Ramezay, Montréal, QC, 1898

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Créer un nouveau duo
Photographie
Pierre Beullac costumé en « Jean de Lauzon » pour le bal du Château Ramezay, Montréal, QC, 1898
Wm. Notman & Son
1898, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
17 x 12 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-123099
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  masculin (26640) , Photographie (77678) , portrait (53879)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Un jeune avocat se distingue parmi les hommes comme étant l'un des mieux habillés. Il s'agit de Pierre Beullac, personnifiant « Jean de Lauzon », dans un costume créé par son père. Raymond Beullac est un costumier montréalais dont on sait qu'il a déjà loué des déguisements pour le bal costumé donné par Lady Aberdeen à Ottawa.

Les hommes louent souvent leurs costumes, alors que les femmes ont davantage tendance à les faire confectionner. Il est, semble-t-il, beaucoup plus difficile pour les hommes que pour les femmes de choisir un costume, étant donné le choix limité qui s'offre habituellement à eux. L'importance accordée au tissu, aux garnitures et à l'élégance du style dans le choix d'un costume est quelque chose de très nouveau pour les hommes. En général, les gens attendent un jour ou deux seulement avant l'événement pour louer leur costume. La location s'avère très utile pour ceux qui ne veulent pas consacrer trop de temps au choix de leur costume.

References
Cynthia Cooper, Magnificent Entertainments: Fancy Dress Balls of Canada's Governors General, 1876-1898, Fredericton, N.-B., Goose Lane Editions & Canadian Museum of Civilization, 1997, p. 139.

Cynthia Cooper, « Dressing Up: A Consuming Passion » dans Fashion: A Canadian Perspective, Alexandra Palmer (dir.), Toronto, University of Toronto Press, (à paraître).

  • Quoi

    Pierre Beullac porte un habit de brocart or et bleu, une culotte de satin jaune, une perruque frisée et des noeuds de ruban au cou, aux poignets et aux genoux.

  • La salle de bal de l'Hôtel Windsor a été décorée pour l'événement par le père de Pierre Beullac, d'abord et avant tout décorateur.

  • Quand

    Raymond Beullac, le père de Pierre, arrive à Montréal en 1874 et s'établit comme décorateur d'églises et, plus tard, de salles de bal. À la fin des années 1890, il possède également une entreprise de location de costumes.

  • Qui

    Pierre Beullac pratique le droit depuis deux ans et deviendra plus tard juge.