II-106800 | Centrale électrique, Montreal Street Railway, rue William, Montréal, QC, 1894

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Centrale électrique, Montreal Street Railway, rue William, Montréal, QC, 1894
Wm. Notman & Son
1894, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
II-106800
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , Industrie (1055) , industrielle (826) , Photographie (77678) , scène de rue (1738) , Scène urbaine (3948)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

En plus de vouloir assainir la situation financière de la Ville et d'en améliorer les services, les réformistes s'attaquent aux grandes compagnies qui exploitent des services publics - gaz, électricité, tramway et eau (dans les quartiers annexés). De nombreux citoyens, appuyés par certains journaux, reprochent à ces entreprises de ne pas offrir un service suffisant pour répondre aux besoins d'une population qui s'accroît rapidement et d'exiger des tarifs trop élevés qui leur procurent de faramineux profits. Ces puissantes compagnies, qui appartiennent aux plus grands financiers de Montréal, jouissent d'une situation de monopole. Elles sont en mesure de résister aux assauts des critiques en s'assurant de solides appuis parmi les échevins et en acceptant de faire quelques concessions.

  • Quoi

    En 1894, la compagnie de tramways, la Montréal Street Railway, fait construire sa propre centrale thermique afin d'alimenter son réseau en électricité. Ce réseau est en expansion rapide, car le tramway électrique est nettement plus populaire que son prédécesseur, tiré par des chevaux.

  • L'impact du tramway électrique se fait sentir en deux endroits distincts. D'abord au centre-ville, où convergent les principales lignes qui transportent soir et matin des milliers d'employés. Ensuite en banlieue, où la présence d'une ligne de tramway devient une condition essentielle à la réussite des projets des promoteurs.

  • Quand

    En 1907, la Montreal Street Railway s'assure le monopole du transport en commun dans l'île de Montréal en prenant le contrôle du Montreal Terminal Railway, une compagnie qui exploite un service de tramway dans la banlieue est. Déjà, en 1901, elle avait fait de même dans l'ouest avec le Montreal Park & Island Railway.

  • Qui

    Depuis 1892, le président de la compagnie de tramway est le courtier Louis-Joseph Forget (1853-1911). Il quitte son poste en 1910 pour être remplacé par Edmund Arthur Robert (1864-?), qui réorganise l'entreprise. Celui qui tire les ficelles est cependant le financier Herbert Holt (1856-1941), président de la Banque Royale.